En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
9e édition (actuelle)
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

abréger
ABRÉGER conjugaison verbe transitif (se conjugue comme Alléger).
xiie siècle. Du bas latin abbreviare, dérivé de brevis, « bref ».
1. Rendre plus court. Les malheurs auront abrégé sa vie. Abrégeons les adieux, les présentations. Abréger une narration, un discours. Abréger une procédure. Les formalités d’usage en seront considérablement abrégées. Absolument. Je sais déjà tout cela ; abrégez !
2.  Fig. Faire paraître moins long. La conversation a abrégé le chemin du retour.
3.  linguistique. Abréger une syllabe, lui faire subir un abrègement. Abréger un mot, lui faire subir une abréviation. Pron. S’abréger, se réduire. Le mot télévision s’abrège souvent en « télé ».
Orthographe
Se conjugue j’abrègerai, j’abrègerais (futur et conditionnel), selon les rectifications orthographiques de 1990.
[règle §3] Les accents et le tréma • accent grave (verbes en ‑é.er).
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.