En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
L’article affiché ci-dessous est issu de la 8e édition du Dictionnaire, la 9e édition étant en cours d’achèvement.

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

soie

8e édition

[I.] SOIE.

n. f.
↪ voir aussi : [II.] Soie (n. f.)
■  Matière filamenteuse, fine et brillante, produite par un ver, qu’on appelle Ver à soie. Filer de la soie. Dévider de la soie. Un écheveau de soie. Des étoffes de soie. Des étoffes soie et coton. Bourre de soie. Une robe de soie noire. Des bas de soie. Des cheveux fins comme de la soie.
Soie grège, Soie telle qu’elle est lorsqu’on la tire des cocons.
Soie floche, Soie qui n’est que légèrement torse.
Soie artificielle, Nom donné improprement à une imitation de soie obtenue par le traitement de la cellulose.
Poétiquement, Des jours filés d’or et de soie, Le cours d’une vie heureuse et brillante.
Soie se dit aussi, surtout au pluriel, du Poil long et rude de certains animaux. Des soies de porc. Des soies de sanglier.
Soie se dit encore de la Partie du fer d’une épée, d’un sabre, d’un couteau, qui entre dans la poignée, dans le manche. La soie d’une épée, d’un sabre.
Liens externes
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.