En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

hors

8e édition

HORS.

(h est aspirée.)
■  Préposition de lieu servant à marquer Exclusion du lieu et des choses qui sont considérées comme ayant quelque rapport au lieu. Hors barrière. Hors la ville, Hors rang.
Mettre quelqu’un hors la loi, Formule qui a été employée dans des actes arbitraires par lesquels on proscrivait en telle sorte que les proscrits devaient être envoyés au supplice sans jugement dès que leur identité avait été reconnue. Un gouvernement qui met hors la loi est un gouvernement tyrannique.
Hors signifie aussi Excepté. Ils y sont tous allés, hors deux ou trois. Hors cela, je suis de votre sentiment.
Il s’emploie dans ce sens devant les verbes à l’Infinitif avec la préposition De et devant les autres modes des verbes avec la particule Que. Hors de le battre, il ne pouvait le traiter plus mal. Il lui a fait toutes sortes de mauvais traitements, hors qu’il ne l’a pas battu.
Hors de s’emploie le plus souvent comme locution prépositive. Hors de la ville. Hors du royaume. Hors d’ici. Hors de là. Hors de la maison. Être hors de chez soi. Hors de l’eau. Être hors de sa place. Parler hors de son rang. Être hors de la portée du canon, du fusil. Être hors d’atteinte.
Elliptiq., Hors d’ici, Sortez d’ici. Hors d’ici, canaille !
Être hors de page, signifiait Avoir accompli le temps de son service dans les pages, et, figurément et familièrement, Être tout à fait maître. Il n’est plus en puissance de tuteur, il est hors de page. On dit de même Il s’est mis hors de page. Il se dit à présent d’un Jeune homme qui s’émancipe.
Hors-rang, Groupement, compagnie, section de soldats ne faisant pas partie, en principe, des unités combattantes (tailleurs, selliers, boulangers, etc.) ou employés à divers métiers.
Hors cadres ou Hors cadre, En dehors des cadres. Il se dit de la Situation d’un officier ou d’un fonctionnaire qui ne compte pas dans les cadres et qui est détaché à un service spécial. Les officiers d’État-major sont hors cadres par rapport à l’arme dont ils font partie.
En termes de Joaillerie, Ce diamant, ce rubis, etc., est hors d’œuvre, hors de l’œuvre, se dit D’un diamant, etc., qui n’est pas encore monté, ou qui est sorti de sa monture.
Hors-d’œuvre, en termes d’Architecture, de Littérature, de Beaux-Arts et de Cuisine. Voyez Hors-d’œuvre.
En termes de Palais, Mettre hors de cour, hors de cour et de procès, Renvoyer les parties, ou une des parties, parce qu’il n’y a pas lieu de prononcer juridiquement, parce qu’il n’y a pas sujet de plaider. Autrefois, en matière criminelle, la locution Hors de cour signifiait qu’il n’y avait pas assez de preuves pour asseoir une condamnation. On dit aussi Mettre hors de cause, Déclarer qu’une personne ne doit point être partie au procès. Il fut mis hors de cause. Et dans un sens analogue Être hors de cause.
Hors de s’emploie en parlant de Plusieurs choses, sans rapport au lieu, et marque toujours exclusion de la chose indiquée par le complément. Hors d’âge. Être hors de son bon sens. Hors d’embarras. Hors d’intrigue. Hors de difficulté. Hors de danger, de péril, etc. Il est hors d’état de nuire. Hors de garde. Hors de mesure. Hors de proportion. Hors de pair ou du pair. Cela est hors de mode. Être hors de soupçon. Hors de doute. Hors d’haleine. Hors de propos. Tout est hors de prix.
Être hors de soi se dit d’une Personne violemment agitée par quelque passion. Il est hors de lui. On dit aussi Cela le met hors de lui.
Ce malade est hors d’affaire, Il ne court plus aucun danger.
Être hors de combat, N’être plus en état de combattre. On dit aussi Mettre quelqu’un hors de combat. Ces deux phrases s’emploient au propre et au figuré.
Être hors de service, N’être plus en état de servir. Cet habit est tout à fait hors de service.
Il est quelquefois préposition de temps et sert à marquer exclusion du temps. Cela est hors de saison. Nous voilà hors de l’hiver, hors de la canicule.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.