En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

mariage

5e édition

MARIAGE.

s. m.
■  Union d’un homme et d’une femme par le lien conjugal. Le mariage est un contrat civil et un des sept Sacremens de l’Église. Le Sacrement de mariage. Heureux mariage. Un mariage bien assorti. Mariage en face d’Église, clandestin, inégal. Mariage dans les règles. Mariage illicite, illégal. Mariage d’inclination. Le lien du mariage. Les devoirs du mariage. Donner une bague en nom, en faveur de mariage. Le registre des mariages. Les charges du mariage. On lui a porté les articles du mariage. Les biens du mariage. Premier mariage, second mariage. Ce mariage est nul, a été déclaré nul. Promesse de mariage. Ce mariage fut célébré en telle p. 72Église. Faire un mariage. Casser, dissoudre un mariage, pour dire, Le déclarer nul. Demander une fille en mariage, la promettre, la donner en mariage, la prendre en mariage. Consommer le mariage. Consommation du mariage. Les enfans qui naissent pendant le mariage. Garder la foi de mariage. Rompre, violer la foi de mariage.
On appelle Mariage de conscience, Un mariage où les formalités et les cérémonies de l’Église n’ont été observées que secrètement.
On appelle proverbialement, Mariage de Jean des Vignes, tant tenu, tant payé, ou simplement, Mariage de Jean des Vignes, Un commerce criminel sous quelque apparence de mariage. On l’appelle autrement, Mariage en détrempe.
On appelle en Allemagne, Mariage de la main gauche, le mariage qu’un Prince ou Seigneur, propriétaire d’un fief relevant immédiatement de l’Empire, contracté avec une femme d’un état inférieur, en lui donnant la main gauche au lieu de la droite. Les enfans nés de ce mariage sont légitimes et nobles, mais ils ne succèdent point aux États de leur père.
Mariage, se dit aussi de la célébration des noces. Être invité à un mariage. Assister à un mariage.
Il signifie aussi La dot qu’on donne à la mariée. Elle a eu tant en mariage. Combien cette fille aura-t-elle en mariage ? On lui a donné, elle a eu un bon mariage, un gros mariage. Sa femme est morte sans enfans, il faut qu’il rapporte le mariage. Il a mangé le mariage de sa femme.
On dit proverbialement, Un bon mariage payera tout, pour dire, qu’Il surviendra à une personne quelque heureux évènement qui la mettra en état d’acquitter ses dettes.
On le dit aussi du bien qu’un père donne à son fils en le mariant. Ce père a donné un très-bon mariage à son fils.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.