En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

cause

1re édition

[I.] CAUSE.

s. f.
↪ voir aussi : [II.] Cause (à) (prép.)
■  Principe, ce qui fait qu’une chose est. Dieu est la premiere de toutes les causes, la cause des causes, la souveraine cause. On appelle Dieu absolument & par excellence, Cause premiere ; comme on appelle les creatures Causes secondes. Dieu laisse agir les causes secondes. Il y a aussi differens genres de causes, Cause principale. cause instrumentale. cause materielle. cause formelle. cause efficiente. cause finale. cause exemplaire. cause physique. cause morale.
Il signifie aussi, Autheur de quelque chose ; comme, Il est cause de sa fortune, cause des troubles, cause de la guerre.
Il veut dire encore, motif, sujet, occasion, raison. Ce n’est pas sans cause que je l’ay querellé. on n’a point trouvé de cause pour le faire mourir. j’en suis cause. pour cette cause. il en est la cause innocente. cause d’appel. sans cause. non sans cause. à bonne & juste cause. à tort & sans cause. cause legitime. juste cause. la cause pourquoy, ou pour laquelle on fait quelque chose.
Dans les Edits, & les Lettres patentes, on met, A ces causes, pour dire, En consideration de ce qui a esté exposé.
Cause, signifie aussi, Le droit qu’a quelqu’un ; & ne se dit que pour exprimer le bon ou le mauvais droit. Bonne cause. mauvaise cause. cause douteuse, indubitable, embroüillée.
Cause, signifie aussi, Droit cedé ou transmis d’une personne à une autre ; & n’est en usage qu’en cette façon de parler, Ayans cause. ses heritiers ou ayans cause.
Il signifie, Procez qui se juge à l’audience. Plaider, gagner sa cause. perdre sa cause. grande cause. belle cause. appeller une cause, des causes. Advocat sans cause. vuider une cause. en cause d’appel.
On dit aussi, Et pour cause, sans rien adjouster, quand on ne veut pas exprimer la raison qu’on a de faire ou ne faire pas quelque chose. Je ne veux pas faire cela & pour cause.
On dit aussi, qu’Un homme est en cause, qu’il a esté mis en cause, pour dire, qu’Il est partie au procés.
A Cause, preposition, Pour l’amour de, en consideration de. A cause de moy. à cause de cela.
A Cause que. adverbial. Parce que. Je n’iray pas, à cause qu’il est trop tard !
Causer. v. act. Estre cause. Il a pensé causer un grand malheur. causer du dommage. causer la guerre. causer de la joye. causer du scandale.
Causer. v. n. S’entretenir familierement avec quelqu’un de choses legeres. Ils ont esté une heure à causer ensemble. vous ne faites que causer a l’Eglise.
Il veut dire aussi, Ne garder pas le secret ; comme, Ne luy dites que ce que vous voudrez que tout le monde sçache, car il cause.
Causé, ée. part. Il a la signification de son verbe actif.
Causeur, euse. adj. Grand parleur, babillard. Ce n’est qu’un causeur. faites taire ces causeurs.
Il se prend aussi, pour Un homme qui parle indiscretement, qui ne garde point le secret. Ne dites rien à cet homme-là, c’est un causeur.
Il se prend encore, pour Un hableur, pour un homme qui en fait accroire. Ne croyez rien de tout ce qu’il vous dira, c’est un causeur.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.