En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

bras

1re édition

BRAS.

s. m.
■  Partie du corps humain qui tient à l’espaule. Bras droit. bras gauche. bras fort, nerveux. gros bras. la force du bras. il a de la force au bras. lever, hausser, estendre le bras. blessé au bras. il a le bras rompu, cassé, demis. monter, tirer à bras, à force de bras. moulin à bras. couper, rompre bras & jambes à quelqu’un. elle portoit un enfant sur ses bras, entre ses bras. porter un pacquet sous le bras. ils s’embrasserent bras dessus, bras dessous. à tour de bras. Donner un soufflet à tour de bras, C’est à dire, de toute sa force. Il a le bras en escharpe. il va les bras balans, les bras pendans.
Cet homme ne vit que de ses bras, pour dire, Cet homme est fort pauvre, & ne vit que du travail de ses bras.
On dit fig. Demeurer les bras croisez, pour dire, Demeurer sans rien faire.
On dit figur. dans un accommodement qui se fait entre des parties. Couper bras & jambes à l’un d’eux, pour dire, Luy oster beaucoup de ses pretentions. Et fig. Se jetter entre les bras de quelqu’un, pour dire, Se mettre sous sa protection, s’abandonner à sa volonté pour en avoir du secours. Se voyant persecuté de tous costez, il se jetta entre les bras d’un tel. entre les bras de Dieu, dans les bras de sa misericorde. tirer d’entre les bras de la mort. ce remede, ce medecin l’ont tiré d’entre les bras de la mort.
On dit fig. Recevoir quelqu’un à bras ouverts, pour dire, Le recevoir avec grande joye.
On dit fig. Faire quelque chose haut les bras, pour dire, Faire quelque chose d’authorité, vigoureusement.
On dit fig. qu’Un homme tend les bras à un autre, pour dire, qu’Il est prest à le recevoir à mercy, ou de l’aider, ou de le mettre sous sa protection. Dieu nous tend les bras. ce fils a fait de grandes fautes, mais son pere l’invite au repentir & luy tend les bras. ce grand Roy tendoit les bras à tous les opprimez.
On dit fig. & prov. Avoir un homme sur les bras, pour dire, En estre chargé ou importuné. Cette pauvre veuve a cinq enfants sur les bras. cet homme-là est sur mes bras, il faut que je le nourrisse. que cet homme-là est importun, je l’ay tousjours sur les bras. il faut que je m’en descharge, & que je le mette sur les bras d’un autre.
Il se prend figur. pour Puissance. Les Rois ont les bras bien longs. le bras de Dieu n’est pas raccourci.
Il se prend aussi figur. pour Vaillance & exploits militaires. Tout cede à l’effort de son bras.
On dit fig. qu’Un homme est le bras droit d’un autre, pour dire, qu’Il est le principal instrument dont cet autre se sert en toutes choses.
On appelle figur. La puissance temporelle, Bras seculier. implorer le bras seculier. livrer au bras seculier.
Bras, Se dit figur. d’Un canal d’une riviere qui se separe en deux, en trois. Le Rhin se coupe, se separe en tant de bras. le plus gros bras est celuy de &c.
Il se dit aussi, d’Une partie de la mer qui entre dans la terre. Un bras de mer. le bras saint George.
On dit aussi, Les bras d’un fauteüil, pour dire, Les deux appuits aux costez du siege pour les bras de celuy qui s’y assied, on le dit encore de la tapisserie qui les couvre. Une chaise à bras.
On appelle aussi, Bras, Certains chandeliers qu’on attache à une muraille. Des bras dorez. bras d’argent, de vermeil doré, à cause que d’abord ils avoient la figure d’un bras.
Brasse. s. f. Mesure de la longueur des deux bras estendus. Brasse de corde. vingt brasses de corde.
On appelle aussi, Pain de brasse, Un fort grand pain de vingt ou vingt-cinq livres. Ce mot n’est guere en usage que dans ces phrases.
Brassée. s. f. Autant qu’on peut porter en ses bras. Grande brassée. brassée de foin, de bois, de paille. emporter à brassées. emporter une brassée.
Brassieres. s. f. pluriel. Espece de chemisette. Brassieres de bazin, de futaine, de serge. mettre des brassieres. coucher avec des brassieres.
On dit fig. qu’Une personne est en brassieres, qu’on le tient, qu’on le met en brassieres, pour dire, qu’Il est contraint, qu’il n’est pas libre de faire ce qu’il voudroit.
Brassard. s. m. La partie de l’armeure, du harnois d’un Gendarme, qui couvre le bras. Armé de toutes pieces, de cuirasse, tassettes, brassards, cuissards, genoüillieres, casque, gorgerin, & gantelets.
Bracelet. s. m. Ornement que les femmes portent au bras. Bracelet de perles, de corail, de tables de diamants, d’esmeraudes. bracelet de cheveux.
Embrasser. v. a. Serrer, estreindre avec les deux bras. Embrasser une personne. embrasser bras dessus bras dessous. on a fait leur accommodement, & ils se sont embrassez. se jetter aux pieds d’un Prince, luy embrasser les genoux. cet arbre est si gros que deux personnes ne le sçauroient embrasser.
On dit, qu’Un homme embrasse bien un cheval, pour dire, qu’Il est ferme à cheval, qu’il est bien à cheval.
Il signifie figur. Environner, ceindre. La mer embrasse la terre. les pays que le Rhin embrasse. cette riviere se separe en deux, & embrasse une grande estenduë de pays.
Il signifie aussi fig. Contenir. Ce projet embrasse bien des choses. cette question embrasse bien des matieres. c’est un genie, un esprit capable d’embrasser toutes sortes de sciences.
Il signifie encore, Entreprendre une affaire, en prendre le soin. Il embrasse toutes les affaires qu’on luy propose. il en embrasse trop.
En ce sens on dit proverb Qui trop embrasse mal estreint, pour dire, que Qui entreprend trop de choses à la fois n’en fait pas une comme il faut.
On dit aussi fig. Embrasser un parti. embrasser le parti de la France, le parti de l’Espagne, le parti de l’Empereur. embrasser la vie Religieuse, la profession des armes. embrasser la deffense, la cause de quelqu’un. embrasser sa querelle.
Embrassement. s. m. v. L’action d’embrasser. Leur contestation finit par des embrassements mutuels.
Il signifie quelquefois, La conjonction de l’homme & de la femme. Embrassements legitimes. embrassements illegitimes. Achille nasquit des embrassements de Tethys, & de Pelée. En ce sens il ne se dit jamais qu’au pluriel.
Embrassade. s. f. v. Action de celuy qui embrasse une personne en demonstration d’amitié. Ils se firent mille embrassades.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.