En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
1re
1694
2e
1718
3e
1740
4e
1762
5e
1798
6e
1835
7e
1878
8e
1935
9e édition
ACTUELLE
ACT.
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

Dire, Ne pas dire
Dire, Ne pas dire • Emplois fautifs

Histoire de au sens de Pour

La locution prépositive histoire de signifie « sans autre intention que de, simplement pour » : J’ai répondu cela histoire de dire quelque chose. Elle se rencontre d’ailleurs souvent dans l’expression histoire de rire, pour indiquer que telle ou telle action n’a d’autre but que de distraire, expression dont Armand Salacrou fit le titre d’une de ses pièces, en 1939. Si l’on peut admettre dans une langue familière des tournures avec histoire de pour parler de sujets légers, comme dans Je passerai histoire de prendre un verre ou Il est venu histoire de causer de ses affaires, on refusera d’employer cette forme pour des sujets plus graves, et ce, particulièrement à l’écrit ou dans une langue orale soignée. On ne dira donc pas Les présidents se sont rencontrés histoire d’évoquer l’avenir de la planète.
■ Voir dans le dictionnaire : HistoirePour
Retrouvez l’intégralité des rubriques Dire, Ne pas dire
sur le site de l’Académie française.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.