En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

rétorquer

RÉTORQUER

conjugaison verbe transitif
xive siècle. Emprunté du latin retorquere, « tourner en arrière, tordre vers l’arrière », lui-même composé du préfixe re‑, qui marque le retour en arrière ou l’intensité, et de torquere, « tordre, tourner ».
1.  Vieilli. Au cours d’une discussion, d’un débat, retourner contre son adversaire les arguments, les preuves qu’il a utilisés. Rétorquer un raisonnement. Je lui ai rétorqué, j’ai rétorqué contre lui toutes les raisons qu’il avait alléguées. Pron. à sens passif. Cette objection peut se rétorquer.
2.  Par extension. Répondre, répliquer en manifestant son désaccord avec vivacité et assurance. Il rétorqua que cela ne nous concernait pas. En incise. Vous vous trompez, rétorqua-t-il, je n’ai jamais dit cela.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.