reine

REINE

nom féminin
Étymologie : xie siècle, « femme du roi ». Issu du latin regina, de même sens, lui-même dérivé de rex, regis, « roi ».
1.  Épouse légitime et déclarée d’un roi. À l’avènement d’Henri II, Catherine de Médicis devint reine de France. Reine douairière, reine régente. Vice-reine, voir ce mot. La reine mère, voir Mère I. La feue reine. La maison de la reine, l’ensemble des personnes qui sont à son service. Les filles de la reine, ses demoiselles d’honneur. Entre dans la composition de divers noms de lieux. Bourg-la-Reine. La Chapelle-la-Reine.
▪  Désigne aussi la souveraine d’un royaume. Le mari de la reine est appelé prince consort. La reine de Saba. La reine Cléopâtre. Victoria Ire fut reine de Grande-Bretagne et d’Irlande de 1837 à 1901.
▪  Spécialement. Marque de domaine : mythologie. La reine des dieux, Héra, pour les Grecs, Junon, pour les Romains. La reine des enfers, Perséphone, pour les Grecs, Proserpine, pour les Romains. – Marque de domaine : Antiquité égyptienne. La vallée des Reines, nécropole égyptienne de la rive ouest du Nil. – Marque de domaine : religion chrétienne. Titre donné à la Vierge Marie. La bienheureuse Vierge Marie Reine. La reine du ciel, la reine de l’univers, la reine des anges. – Marque de domaine : histoire. L’affaire du collier de la Reine, dont fut victime Marie-Antoinette, à la fin de l’Ancien Régime.
▪  Par analogie. Marque de domaine : jeux de cartes. Carte qui représente une figure féminine couronnée, dite aussi Dame. Avoir le roi et la reine d’atout. – Marque de domaine : jeu d’échecs. Pièce la plus puissante du jeu, qu’on appelle aussi Dame. Le fou de la reine, qui se trouve en début de jeu auprès de cette pièce.
▪  Expr. Être reçue en reine, comme une reine, avec magnificence. Avoir un port de reine, une allure altière et imposante.
▪  Loc. adj. À la reine. Marque de domaine : cuisine. Se dit d’un mets où il entre de la volaille et des ingrédients de choix. Bouchée à la reine. Consommé à la reine. Anciennement. Pain à la reine, petit pain au lait. – Marque de domaine : arts décoratifs. Chaise, fauteuil à la reine, siège à dossier ovale et plat, presque droit, qui fut mis à la mode par Marie Leszczynska, épouse de Louis XV. Porcelaine à la reine, porcelaine du xviiie siècle, fabriquée dans une manufacture parisienne placée sous le patronage de Marie-Antoinette.
  Titres célèbres : La Reine des neiges, conte de Hans Christian Andersen (1835) ; La Reine Margot, d’Alexandre Dumas (1845) ; La Reine morte, d’Henry de Montherlant (1942).
2.  Fig. Femme qui occupe une position éminente dans un domaine. La reine de l’élégance, la reine de la mode. La reine de la fête, du bal, personne en l’honneur de qui la fête, le bal sont donnés ou qui y est la plus remarquée. Reine de beauté, jeune fille ou jeune femme qui, dans un concours de beauté, a été jugée la plus belle. Reine de la fève ou, simplement, reine, celle qui trouve la fève dans sa part de galette des Rois ou celle à qui le roi offre la couronne.
▪  Spécialement. Terme d’affection donné à une femme aimée. Ma petite reine.
▪  Par extension. Ce qui domine, l’emporte sur d’autres choses. (Toujours à propos de noms féminins.) L’opinion est la reine du monde. La rose est tenue pour la reine des fleurs. En apposition. Le cent mètres est l’une des épreuves reines des Jeux olympiques.
▪  Fam. et vieilli. La petite reine, la bicyclette.
3.  Marque de domaine : zoologie. Nom donné à la femelle reproductrice d’un groupe d’insectes sociaux. La reine des abeilles est nourrie de gelée royale. La reine des guêpes. Chez la fourmi rousse, il peut y avoir plusieurs reines dans une même fourmilière. La reine des termites.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.