réglisse

RÉGLISSE

nom féminin
Étymologie : xiie siècle, licorece, puis ricolece et ricolisse ; xive siècle, réglisse, avec influence de règle, car la réglisse était vendue sous forme de bâtonnet. Emprunté du latin liquiritia, altération, sous influence de liquor, du grec glukurrhiza, proprement « racine sucrée ».
1.  Marque de domaine : botanique. Plante légumineuse papilionacée, aux racines rhizomateuses très développées et riches en sucre. Réglisse officinale. Réglisse hérissée, réglisse de l’Oural.
▪  Par analogie. Nom de diverses plantes dont l’aspect rappelle celui de la réglisse officinale, ou dont les racines ont une saveur douce, sucrée. Réglisse d’Amérique ou liane à réglisse. Réglisse de montagne, espèce de trèfle qu’on appelle aussi Trèfle des Alpes. Réglisse sauvage, espèce d’astragale.
2.  La racine séchée de la réglisse officinale, que l’on consomme coupée en morceaux ou réduite en poudre. La réglisse a des propriétés antispasmodiques, digestives et expectorantes. Mâcher de la réglisse, du bois de réglisse, un bâton de réglisse. Une infusion de réglisse et de menthe. Suc, jus de réglisse.
▪  Par métonymie. Pâte noire et sucrée, confectionnée à partir d’un extrait de cette racine, que l’on utilise en confiserie. Un rouleau de réglisse. Des pastilles de réglisse. Elliptiquement. Manger de la réglisse.
(Dans cette acception, s’emploie souvent aussi au masculin.)
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.