En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

rat, rate

RAT, RATE

nom
xiie siècle. Probablement tiré d’un radical onomatopéique ratt‑, qui reproduirait le bruit que fait l’animal en grignotant.
1.  Petit mammifère rongeur de la famille des Muridés, au museau pointu, aux pattes courtes et à la longue queue écailleuse. La rate et ses ratons. Le rat couine. Un piège à rat ou à rats. Mort-aux-rats, Garde-rats, voir ces mots. Rat noir, qui vit dans des lieux secs comme les greniers ou les granges. Arrivé au Moyen Âge d’Asie en Europe, le rat noir y propagea la peste bubonique. Rat d’égout, rat gris, rat brun, qui se plaît dans les lieux humides, en particulier les égouts (on dit aussi Surmulot). Le rat d’égout a supplanté le rat noir dans de nombreuses régions. Rat de laboratoire, surmulot albinos qu’on élève à des fins expérimentales. Queue-de-rat, voir ce mot.
▪  Par analogie. Nom couramment donné à certaines espèces appartenant à la famille des Muridés ou à d’autres familles de rongeurs. Rat nain ou rat des moissons, le plus petit rongeur d’Europe. Rat d’eau, désigne une espèce amphibie de campagnol. Rat des champs, le campagnol ou le mulot. Rat fruitier, le lérot. Rat musqué, rat d’Amérique, autres appellations de l’ondatra. Rat palmiste, désignation commune du xérus, écureuil fouisseur africain. En composition. Rat-taupe, nom couramment donné à divers petits mammifères fouisseurs. Par extension. Rat d’Égypte, nom que les Anciens donnaient à une mangouste qui détruisait les serpents et les œufs des crocodiles (on dit aussi Ichneumon).
  Titres célèbres : Le Rat de ville et le Rat des champs, Conseil tenu par les rats, Le Lion et le Rat, Le Combat des rats et des belettes, fables de Jean de La Fontaine (1668).
2.  Loc. et expr. Fam. Être en un lieu comme un rat dans un fromage, y être à son aise, y trouver tout en abondance, sans qu’il en coûte rien. Un nid à rats, un trou à rats, un endroit étroit, sale, obscur. Pop. Être fait comme un rat, être capturé et, fig., se trouver pris au piège. S’ennuyer comme un rat mort, désespérément. Crever comme un rat, mourir abandonné, dans la solitude.
▪  Fig. Les petits rats de l’Opéra, les jeunes élèves de l’École de danse de l’opéra de Paris. Fam. Un rat de bibliothèque, quelqu’un dont toute l’existence se passe à lire dans les bibliothèques, dont la culture n’est que livresque. Rat d’hôtel, voleur qui commet ses larcins en s’introduisant dans les chambres d’hôtel. Rat d’église (vieilli), bigot. Rat de cave, voir Cave II.
▪  Expr. proverbiale. Les rats quittent le navire, se dit, par allusion au comportement des rats lors des naufrages, de ceux qui abandonnent à la hâte ou lâchement une affaire en perdition.
▪  Prov. À bon chat, bon rat, la riposte est à la hauteur de l’attaque.
3.  Fig. et fam. Personne avare (seulement au masculin). Quel rat ! Adjectivement. Elle est de plus en plus rat.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.