quartier-maître

QUARTIER-MAÎTRE

nom masculin (pluriel Quartiers-maîtres).
Étymologie : xviie siècle. Francisation de l’allemand Quartiermeister, « maréchal des logis », lui-même composé de Quartier, emprunté du français quartier, au sens de « cantonnement », et Meister, issu du latin magister, « maître ».
1.  Marque de domaine : militaire. Anciennement. Officier du grade de lieutenant ou de capitaine, qui faisait partie de l’état-major et était chargé du logement, du ravitaillement et de la comptabilité d’un corps de troupe. Le quartier-maître d’un régiment de dragons, d’un régiment d’infanterie. Quartier-maître trésorier.
2.  Marque de domaine : marine. Marin, de rang immédiatement supérieur à celui de matelot, qui occupe le premier échelon de la hiérarchie des gradés. Le grade de quartier-maître dans la marine correspond à celui de caporal d’infanterie dans l’armée de terre. Quartier-maître fourrier, chargé de diverses tâches d’intendance. Quartier-maître missilier. Quartier-maître radio.
Orthographe
◇ Peut s'écrire quartier-maître ou quartier-maitre, selon les rectifications orthographiques de 1990.
[règle §3] Les accents et le tréma • accents circonflexes sur î et û.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.