pascal, -ale

I. PASCAL, PASCALE

adjectif (pluriel Pascals, pascales ou, plus rarement, Pascaux, pascales).
Étymologie : xiie siècle. Emprunté du latin chrétien paschalis, « de la Pâque ».
↪ voir aussi : II. Pascal (n. m.)
Marque de domaine : religion. Qui se rapporte à la pâque juive ou à la fête chrétienne de Pâques. Agneau pascal, l’agneau que, en souvenir de l’Exode, les Juifs immolaient et mangeaient lors de la fête de la pâque. Veillée pascale. Cierge pascal, dans les églises catholiques, grand cierge orné de cinq grains d’encens disposés en croix, que l’on bénit la nuit de Pâques et que l’on allume aux offices solennels jusqu’à la fête de la Pentecôte. Communion pascale, obligation qu’ont les catholiques de communier au moment des fêtes de Pâques (on disait aussi Devoir pascal). Canon pascal, table qui indique pour plusieurs années la date de la fête de Pâques et des fêtes mobiles qui en dépendent. Temps pascal, les cinquante jours qui s’écoulent du dimanche de Pâques au dimanche de Pentecôte et pendant lesquels on célèbre la résurrection du Christ. Cycle pascal, cycle liturgique qui va du mercredi des Cendres au dimanche de la Pentecôte.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.