incruster

INCRUSTER

conjugaison verbe transitif
Étymologie : xvie siècle. Emprunté du latin incrustare, « couvrir (d’une croûte, d’une couche, d’un enduit) ».
1. Décorer la surface d’un objet suivant un dessin gravé en creux, en y insérant des éléments d’une autre matière, ordinairement plus précieuse. Incruster une lame d’un filet d’or. Incruster de marbre, de jaspe une colonne, un pilastre et, absolument, incruster une colonne, un pilastre. Un meuble de noyer incrusté d’ébène, de bois de violette. Pron. Le marbre s’incruste bien, on y fait facilement des incrustations.
▪ Par extension. Insérer dans un emplacement préalablement évidé des fragments d’une matière différente, qui composent un motif décoratif. Incruster des motifs de cuivre dans une plaque d’acier. Incruster une mosaïque dans le pavé d’un temple. Champlever une surface pour y incruster des émaux. Pron. Le bois de rose s’incruste facilement, on en fait facilement des incrustations.
▪ Par analogie. Dentelle incrustée, voir Incrustation. Marque de domaine : télévision. Marque de domaine : cinéma. Image incrustée, insérée dans une autre image.
2. Couvrir d’un dépôt calcaire, d’une croûte qui adhère fortement. Une eau qui incruste les canalisations. Des tuyaux incrustés de tartre, de calcaire.
▪ Par analogie. Pron. réfléchi. S’incruster, adhérer fortement à la surface d’une chose. Les herbes et les coquillages se sont incrustés sur la carène de l’épave.
▪ Fig. et fam. S’incruster chez quelqu’un ou, absolument, s’incruster, s’installer, s’attarder chez quelqu’un indiscrètement. Ce visiteur s’est incrusté jusqu’à minuit.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.