En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

four

FOUR

nom masculin
xie siècle, forn. Issu du latin furnus, « four (à pain) ».
1. Ouvrage de maçonnerie voûté, comportant une ouverture à l’avant, dans lequel on fait cuire le pain, la pâtisserie, etc. Un four de boulanger. Mettre le pain au four. La bouche, la gueule, la voûte, le cul d’un four. architecture. Cul-de-four, voir ce mot. – histoire. Four banal, que le seigneur d’un village mettait à la disposition des habitants pour y cuire leur pain, moyennant une faible redevance.
▪ Par métonymie. Lieu, bâtiment où se trouve cet ouvrage. Aller au four. Revenir du four. Expr. proverbiale. On ne peut être à la fois au four et au moulin, on ne saurait s’occuper en même temps de choses très différentes.
▪ Expr. fam. Il fait chaud comme dans un four, il fait noir comme dans un four. Ouvrir une bouche grande comme un four. Fig. Avoir quelque chose au four, avoir une affaire en train, un travail en cours, ou n’être pas disponible. Vieilli. Ce n’est pas pour vous que le four chauffe, ce n’est pas vous qui bénéficierez de ce qui se prépare.
2. Partie close d’une cuisinière, ou appareil indépendant, qui sert à la cuisson des aliments. Un four à bois, à gaz. Four électrique. Four à microondes. Retirer le rôti du four.
3.  Pièce de four (vieilli), gâteau ou autre pièce de pâtisserie qui se cuit au four. Par métonymie. Petit four, petite pièce de pâtisserie. Commander des petits fours pour un buffet, une réception.
4.  technique. Appareil, dispositif, enceinte où certaines matières sont transformées en produits d’usage sous l’effet de la chaleur. Four à coke. Four à plâtre. Four à chaux (on disait aussi Chaufour). Four à briques. Four de potier, de verrier. Four solaire, dispositif permettant de concentrer les rayons solaires pour obtenir des températures très élevées. Four Martin, destiné à l’affinage de la fonte. Four à arc électrique, utilisé pour la fabrication d’aciers spéciaux.
▪ Par extension. Four crématoire, voir Crématoire.
▪ Par analogie. géologie. Four à cristaux, cavité tapissée de cristal de roche.
5.  Loc. fam. Faire four, faire un four, se disait autrefois des comédiens lorsqu’ils renvoyaient les spectateurs, après avoir éteint les chandelles, parce qu’ils n’avaient pas assez de monde pour couvrir leurs frais. Faire un four, se dit aujourd’hui d’un spectacle, d’un acteur, d’une entreprise qui n’a obtenu aucun succès. Cette pièce a fait un four ou, par métonymie, est un four.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.