face

FACE

nom féminin
Étymologie : xiie siècle. Issu du latin populaire *facia, « portrait », dérivé du latin classique facies, « forme, aspect, physionomie, visage, face ».

I.

I. Partie antérieure de la tête.
1.  Marque de domaine : anatomie. Partie de la tête de l’homme comprise entre la limite inférieure du menton et la limite supérieure du front. Les muscles, les os de la face. Un blessé, un brûlé de la face.
▪ Par extension. Visage. Une face large, chevaline, camuse. Avoir la face rubiconde, réjouie, enluminée. Une face de carême (fam.), voir Carême. Se prosterner, la face contre terre, en signe d’humilité et d’obéissance. Détourner la face. Marque de domaine : religion. La Sainte Face, selon la tradition, impression miraculeuse du visage du Christ sur le voile tendu par sainte Véronique lors de la montée au Calvaire. – Marque de domaine : écriture sainte. Devant la face du Seigneur, dans la présence de Dieu.
▪ Expr. fig. Se voiler la face, se refuser à voir un spectacle que l’on réprouve, et, par extension, se refuser à reconnaître la réalité d’un fait, d’une situation. Jeter à la face de quelqu’un des reproches, des critiques, des injures, les lui adresser sans ménagement, avec brutalité. Un homme à double face, à plusieurs faces, faux, perfide. Perdre la face, subir une grave atteinte à sa dignité et à sa réputation, se déconsidérer. Sauver la face, dans une situation critique, préserver son honneur ou ménager celui d’un adversaire, en maintenir les apparences.
▪ Par analogie. Partie antérieure de la tête de certains animaux. La face du chat, du lion, du singe.
2.  Marque de domaine : numismatique. Côté d’une pièce de monnaie où est empreinte l’effigie (on dit aussi Avers). – Marque de domaine : jeux. Pile ou face, jeu de hasard qui consiste à parier sur le côté qu’une pièce, jetée en l’air, présentera en tombant. Jouer à pile ou face. Tirer à pile ou face. Fig. Jouer quelque chose à pile ou face, s’en remettre au hasard pour prendre une décision, faire un choix.
3.  Marque de domaine : beaux-arts. Vieilli. Hauteur du visage, servant d’unité de mesure pour déterminer les proportions du corps humain dans une peinture, une sculpture. L’ensemble de la figure a dix faces. (Aujourd’hui, on dit plutôt Tête.)

II.

II. Partie antérieure et visible ; côté qui se présente aux regards.
1.  Vieilli. Façade d’un édifice. Ce bâtiment a tant de mètres de face. La face du côté du jardin, du côté du levant.
▪ Spécialement. Marque de domaine : architecture. Les faces de l’architrave, les bandes dont elle est composée. – Marque de domaine : fortifications. Les faces d’un bastion, les côtés qui sont entre les flancs et la pointe d’un bastion.
2.  Litt. Surface, étendue. La face de la mer, la face des eaux. Sur la face de la Terre.
3.  Loc. verb. Faire face à. En parlant d’une chose, être tourné vers un certain point, avoir sa partie antérieure orientée dans une direction donnée. Sa maison fait face à la mienne. La terrasse faisait face à la mer, face au sud. En parlant d’une personne, tourner son visage, son corps, dans la direction de. L’enfant faisait face à son frère, face à la porte. Les convives se faisaient face, étaient assis les uns en face des autres. Spécialement. Résister en faisant front. Faire face de tous côtés, se dit en parlant d’une troupe rangée de telle sorte que, de quelque côté que les ennemis viennent l’attaquer, elle leur présente le front. Faire face à une menace, à un danger. Fig. Pourvoir ou parer à ; être en mesure de tenir ses engagements, de surmonter une difficulté. Pour faire face à cette dépense, à la crise, à un surcroît de travail. Il n’est pas en état de faire face à ses obligations. Absolument. Il est prêt à faire face.
4.  Fig. Manière dont se présente une situation ; tournure prise par le cours des évènements. La situation a changé de face, a pris une autre face.

III.

III. Chacun des côtés d’une chose ; surface qu’elle présente au regard.
Les faces d’un diamant. Une pierre taillée sous toutes ses faces. Une étoffe à double face. Un miroir à trois faces. Spécialement. La face nord du mont Blanc. La face visible, la face cachée de la Lune. Marque de domaine : géométrie. Chacune des surfaces planes qui limitent un solide. Les faces d’une pyramide, d’un prisme. Toutes les faces d’un cube sont des carrés. – Marque de domaine : anatomie. En parlant d’un membre, d’un organe. Côté défini par rapport à un axe ou à un plan de référence. La face externe de la main. La face interne des cuisses. La face antérieure de la vessie. – Marque de domaine : botanique. Face inférieure d’une feuille, sur laquelle font saillie les nervures, par opposition à Face supérieure.
▪ Fig. Chacun des aspects, des points de vue sous lesquels une réalité peut être considérée, examinée. Cette question présente plusieurs faces. Examiner une affaire sous toutes ses faces.

IV.

IV. Loc.
1.  Loc. prép. À la face de. En présence de, et, par extension, au vu et au su de. Je le proclamerai à la face du monde. Face à. En présence de, devant. Se montrer courageux face à l’ennemi, face au danger. Face à ses juges, il a nié. En direction de. Parler face au public. Se tenir debout face au mur. Naviguer face au vent.
2.  Loc. prép., adv. et adj. En face de, loc. prép. Vis-à-vis de, devant. Se placer en face d’une personne, en face de la tribune. Sa maison est en face de la mairie. Fig. Réagir en face du danger. Mettre quelqu’un en face de la vérité.
▪ En face, loc. adv. Vis-à-vis. Il est assis juste en face. Il demeure en face. Avoir le soleil en face. Expr. Regarder quelqu’un en face, droit dans les yeux ou fixement. Fig. Regarder le péril, la mort en face, avec courage, détermination. Par extension. En présence de la personne intéressée et, fig., ouvertement, franchement. Il n’a pas osé lui répéter ces accusations en face, le lui dire en face.
▪ D’en face, loc. adj. Qui fait vis-à-vis. La maison d’en face.
3.  Loc. adv. et adj. De face, du côté où l’on voit le visage d’une personne, le devant d’un objet. Une figure dessinée de face, une autre de profil. Une photographie prise de face. Cet édifice est imposant lorsqu’on le voit de face. Une loge de face, qui fait face à la scène. Attaquer l’ennemi de face. Fig. Aborder une question, une difficulté de face, franchement, sans détour.
4.  Loc. adv. Face à face, se dit de deux personnes qui se trouvent en présence l’une de l’autre, vis-à-vis. Se trouver soudain face à face avec un ami. Voir Dieu face à face, expression tirée de saint Paul, appliquée aux élus qui sont dans la présence de Dieu. Par extension. Les deux armées étaient face à face, sans rien pour les séparer. Fig. Se trouver face à face avec la réalité, avec la maladie.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.