façade

FAÇADE

nom féminin
Étymologie : xvie siècle. Emprunté de l’italien facciata, « côté d’un bâtiment », issu du latin populaire *facia (voir Face).
1. Chacun des côtés extérieurs d’un bâtiment, d’un édifice. La façade nord, sud, est, ouest d’un immeuble. Les façades latérales. Une façade sur rue, sur cour, sur jardin. La façade qui regarde la rivière. Par analogie. La façade maritime d’un pays, la partie de son territoire qui ouvre sur la mer. Façade atlantique, méditerranéenne.
2. Partie antérieure d’un bâtiment, où se trouve l’entrée principale. La façade d’un palais. La façade de l’immeuble ouvre sur les boulevards. Le ravalement des façades. Pièce en façade, qui donne sur la rue.
3.  Fig. Apparence qui trompe sur la réalité, la dissimule. Ces beaux sentiments ne sont qu’une façade, sont pure façade. Cet homme est tout en façade (vieilli), c’est un hypocrite. Par analogie. Cette société sert de façade à un trafic suspect.
▪ Loc. adj. De façade, trompeur, illusoire, sans authenticité. Une amabilité de façade. Leur unanimité n’est que de façade.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.