expression

EXPRESSION

nom féminin
Étymologie : xive siècle. Emprunté du bas latin expressio, « action de faire sortir en pressant, expression ».

I.

I. Vieilli.
Action d’extraire par la pression le suc, le jus que contient une substance. On obtient de l’huile par expression des olives, des arachides, des noix.

II.

II. Fig. Action d’exprimer, de s’exprimer ; moyen ou manière d’exprimer, de s’exprimer.
1. Le fait de manifester ce que l’on pense, ressent, éprouve. L’expression de la joie, de la douleur. Des modes, des procédés d’expression. Une volonté d’expression. Cela est beau au-delà de toute expression. Marque de domaine : politique. Liberté d’expression, droit reconnu à tout citoyen d’exprimer publiquement et sans contrainte ses opinions.
2. Ce qui exprime par le langage une pensée, un sentiment. Ce discours constitue l’expression de notre inquiétude. Ces paroles sont l’expression de ma gratitude. Dans les formules de politesse par lesquelles on conclut une lettre. Agréez, veuillez agréer l’expression de mes sentiments distingués, de ma reconnaissance, etc.
▪ Spécialement. Un écrivain d’expression française, qui écrit en langue française, bien que le français ne soit pas sa langue maternelle.
3. Terme, tour qu’on emploie pour exprimer ce qu’on veut dire. Une expression recherchée, choisie, hardie, énergique. Trouver une expression heureuse. Expression propre, impropre, correcte, négligée. Expression figurée. Expression proverbiale. Une expression toute faite, banale. User d’une expression familière, vulgaire, argotique. Expr. fam. Passez-moi l’expression, excusez l’emploi de ces termes, crus mais justes.
▪ Par extension. Absolument. Forme sous laquelle on énonce une idée, un sentiment ; choix des mots et des tournures. La pensée est belle, mais l’expression laisse à désirer. Cet exposé pèche par l’expression. Ce discours est remarquable par la qualité de l’expression.
4. Ce qui, dans la physionomie ou l’attitude, manifeste une émotion, un sentiment, révèle le caractère. Son visage avait une expression de gaieté, de colère, une expression douce, sévère. L’expression du geste, de la voix. Absolument. Son regard est plein d’expression, dépourvu d’expression. Ses traits ont beaucoup d’expression, reflètent avec intensité ses émotions, ses sentiments. Cet acteur met beaucoup d’expression dans son jeu. Par analogie. Marque de domaine : peinture. Marque de domaine : sculpture. Représentation vive et fidèle des sentiments et émotions. Un portrait riche d’expression. La tête de cette statue a beaucoup d’expression.
5. Tout moyen par lequel on exprime, on fait paraître, on manifeste quelque chose. Son silence est l’expression de son dépit. Cette révolte est l’expression du mécontentement populaire. La loi doit être l’expression de la volonté générale. Spécialement. Expression corporelle, ensemble de pratiques telles que la danse, la gymnastique, etc., visant à l’épanouissement de la personne.
6.  Marque de domaine : mathématiques. Forme ou formule par laquelle on représente une valeur ou une fonction. Le binôme est une expression algébrique. Réduire une fraction, une équation, à sa plus simple expression, réduire les termes d’une fraction, réduire le nombre des termes d’une équation.
▪ Expr. fig. Réduire une chose à sa plus simple expression, à sa forme la plus élémentaire ou la plus rudimentaire. Des moyens d’existence réduits à leur plus simple expression. Ce parti politique était alors réduit à sa plus simple expression.
7.  Marque de domaine : biologie. Expression génique, ensemble des mécanismes biologiques qui permettent la traduction des informations contenues dans les gènes.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.