étouffement

ÉTOUFFEMENT

nom masculin
Étymologie : xive siècle. Dérivé d’étouffer.
1. Action de faire périr par asphyxie ; le fait de périr asphyxié. L’assassin serra le cou de sa victime jusqu’à l’étouffement. Étouffement par noyade. Par affaiblissement. Difficulté à respirer. Avoir des étouffements. Le malade a des crises d’étouffement.
2.  Fig. Action de réprimer, de ne pas laisser se développer. L’étouffement de la liberté. L’étouffement d’une sédition. L’étouffement d’un scandale.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.