embrasser

EMBRASSER

conjugaison verbe transitif
Étymologie : xiie siècle, embracier. Du latin populaire *imbrachiare, composé du préfixe in‑, « dans », et brachium, « bras » ; devenu embrasser d’après bras.

I.

I. Au sens propre.
A.  Entourer de ses bras ; serrer, étreindre. Cet arbre est si gros que deux hommes l’embrasseraient à peine. Priam se jeta aux pieds d’Achille et lui embrassa les genoux. Par analogie. Enserrer, entourer. Le lierre embrasse le vieux chêne. Les eaux du fleuve embrassent une petite île. Spécialement. Exprimer dans une embrassade un sentiment d’amour, de tendresse. Embrasser quelqu’un avec de vives démonstrations d’amitié, de joie. Pron. réciproque. Après une longue séparation, les deux amis s’embrassèrent fraternellement. Les époux se tenaient tendrement embrassés.
▪ Par extension. Saisir, tenir solidement. Embrasser une arme, un outil. La main du cavalier embrassait la poignée de son sabre.
B.  Donner à quelqu’un un ou plusieurs baisers. Embrasser sa mère. Embrasser ses enfants sur le front. Embrasser sur la bouche, sur les lèvres. Embrasser tendrement, passionnément. Embrasser la main d’une femme, lui baiser la main. Spécialement. Embrasser une médaille, une relique, un crucifix, les baiser en signe de respect, de vénération. Pron. réciproque. Les enfants s’embrassaient sur les joues en riant. Des amants qui s’embrassent avec passion. Formule épistolaire. Je vous embrasse. Je vous embrasse de tout mon cœur. Ton père qui t’embrasse.

II.

II. Au sens figuré.
A.  Rassembler des éléments divers et, par extension, des notions dispersées.
1. Contenir, renfermer dans une unité, dans un ensemble. La propriété embrasse le lac et le bois qui l’entoure. Un empire qui embrasse la moitié d’un continent. Le règne de Louis XIV embrasse presque entièrement la seconde moitié du xviie siècle. Le sujet de sa thèse embrasse plusieurs disciplines. Par extension. Saisir du regard un ensemble. De la terrasse, on embrasse d’un coup d’œil toute la ville.
2. Saisir globalement un sujet par la pensée, par l’esprit, par l’imagination. Il a embrassé la question dans son ensemble. Les penseurs de la Renaissance avaient l’ambition d’embrasser la totalité des savoirs de leur temps. Prov. Qui trop embrasse mal étreint, l’excès d’ambition nuit aux projets que l’on forme.
B.  Adhérer avec conviction à une activité.
1.  Litt. S’engager avec sincérité et enthousiasme dans une mission, adhérer à une cause digne de respect. Embrasser une doctrine, une foi, un culte, une religion. Embrasser la cause des opprimés. Embrasser les opinions de quelqu’un, les faire siennes. Embrasser la querelle, les intérêts d’un ami, s’engager avec fermeté pour le défendre, prendre ses intérêts à cœur.
2. Choisir un état, une profession, s’y engager résolument. Embrasser l’état ecclésiastique, la vie religieuse. Embrasser le métier des armes. Embrasser la carrière enseignante.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.