En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
9e édition (actuelle)
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

embarquer
EMBARQUER conjugaison verbe transitif, intransitif et pronominal
xve siècle, pronominal, s’embarchier. Dérivé de barque.
I.
I. Verbe transitif.
1. Mettre, charger sur un navire ; faire monter sur un navire. Embarquer du charbon, du vin, des balles de laine. Embarquer des troupes, des passagers. Spécialement. En parlant d’un bateau. Recevoir de l’eau par-dessus bord. Embarquer un paquet de mer. La mer était forte, le navire embarquait beaucoup d’eau et, par métonymie, nous embarquions beaucoup d’eau. Absolument. Le navire embarquait et, par métonymie, nous embarquions.
2.  Par extension. Mettre, charger dans un véhicule ; faire monter dans un véhicule. Embarquer des marchandises dans un wagon, dans les soutes d’un avion. Embarquer des touristes dans un autocar. Par métonymie. Le train, l’avion vient d’embarquer les passagers.
▪ Spécialement. Pop. Appréhender quelqu’un et le faire monter dans un véhicule de police. La police l’a embarqué. Des manifestants se sont fait embarquer.
▪ Fig. et fam. Entraîner dans une affaire difficile, compliquée, dont l’issue est douteuse. Son ami l’a embarqué dans une entreprise douteuse. Se laisser embarquer dans une aventure dangereuse.
3.  Fig. et pop. Emporter avec soi. Dans sa précipitation, il a embarqué toutes mes affaires. Spécialement. Dérober. Il est parti en embarquant les économies de ses amis.
II.
II. Verbe intransitif.
Monter à bord d’un navire en qualité de passager ou de membre de l’équipage. Embarquer sur un bateau de croisière, sur un navire de guerre. Nous avons embarqué au Havre. Par extension. Monter à bord d’un train, d’un avion. Ce passager a embarqué à l’aéroport d’Orly.
▪ Spécialement. En parlant de l’eau, des vagues. Pénétrer dans un bateau en passant par-dessus bord. Des vagues déferlantes embarquaient.
III.
III. Verbe pronominal.
1. Monter à bord d’un navire pour faire route. Nous nous sommes embarqués à Toulon. S’embarquer pour la traversée de l’Atlantique. Par extension. S’embarquer pour un voyage en voiture, en avion. Expr. fig. et pop. Ne pas s’embarquer sans biscuit, prendre toutes dispositions avant de se lancer dans une entreprise.
2.  Fig. S’engager, de façon inconsidérée, dans une entreprise hasardeuse ou douteuse. S’embarquer dans une méchante affaire, dans de vaines discussions.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.