effigie

EFFIGIE

nom féminin
Étymologie : xve siècle. Emprunté du latin effigies, « représentation, figure, portrait, statue ».
1. Représentation d’un personnage par la peinture, la sculpture, la gravure. Effigie mortuaire. Effigie de cire, de pierre. Au Moyen Âge, on exposait en public, sur un lit de parade, l’effigie du roi défunt. Fig. et litt. Image sensible, représentation d’un sentiment, d’une idée. C’est la vivante effigie du malheur.
2. Représentation, sur l’avers d’une médaille ou d’une pièce de monnaie, du profil d’un saint, d’un monarque, d’un personnage important à qui on rend hommage. Une pièce romaine dont l’effigie s’efface. Battre monnaie à l’effigie du roi, de l’empereur. Une pièce d’argent à l’effigie du souverain. Une médaille à l’effigie du pape. Fig. et litt. Sceau, marque. Une œuvre marquée à l’effigie du génie.
3.  Marque de domaine : droit ancien. Image figurant un condamné par contumace et qui subissait publiquement le supplice, le châtiment infamant prononcé contre lui. Exécution par effigie. Mettre en effigie. Brûler, pendre un criminel, un tyran en effigie.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.