diviser

DIVISER

conjugaison verbe transitif
Étymologie : xive siècle. Réfection, d’après le latin dividere, « partager, répartir », de l’ancien français deviser, au sens de « diviser, séparer » (voir Deviser).
1. Séparer en deux ou plusieurs parties. Diviser une pièce par une cloison. Diviser une ville en arrondissements. La France est divisée en départements. Diviser la circonférence en trois cent soixante degrés. On divise l’année ou, pron., l’année se divise en douze mois. Ils se divisèrent en petits groupes. Là, le fleuve se divise en deux bras.
▪ Fig. Détruire l’unité, la cohésion d’un groupe ; désunir. L’intérêt a divisé cette famille. Diviser les esprits. Voilà une question qui ne cesse de nous diviser. Absolument. Diviser pour régner.
2.  Marque de domaine : arithmétique. Effectuer la division d’un nombre par un autre. Si l’on divise cent par vingt-cinq, on a quatre pour quotient. Le nombre à diviser s’écrit à la gauche de celui par lequel on doit le diviser. Pron. Le nombre dix se divise par deux et par cinq, est divisible par deux et par cinq.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.