En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

disputer

DISPUTER

conjugaison verbe intransitif et transitif
xiie siècle, au sens de « discuter, débattre » ; xviie siècle, aux sens de « rivaliser, quereller ». Emprunté du latin disputare, « examiner, discuter, raisonner ».
I.
I. Verbe intransitif.
1. Débattre d’une question d’ordre intellectuel ; confronter des opinions. Disputer avec, contre quelqu’un. Disputer ensemble. Les docteurs en théologie disputaient de l’éternité du monde. On disputa longtemps sur la vérité du système copernicien. Être décidé à disputer ferme.
▪ Expr. fig. Disputer sur une pointe d’aiguille, sur des pointes d’aiguille, élever une contestation sur un détail sans importance.
▪  Prov. Des goûts et des couleurs on ne peut disputer.
2.  Class. Disputer de, se dit de personnes ou de choses qui paraissent avoir des qualités si égales que l’on ne sait laquelle l’emporte. Rivaliser de. Ces deux femmes disputent de beauté, d’esprit. Néron et Domitien disputaient de cruauté.
3.  Pron. Fam. Se quereller. Se disputer avec quelqu’un. Ces enfants ne cessent de se disputer.
II.
II. Verbe transitif.
1.  Class. Examiner un sujet, une question ; en discuter au cours d’un débat. Disputer la vérité d’une affirmation.
2. Chercher à obtenir, à conserver un bien qui fait l’objet d’une rivalité. Disputer un prix. Disputer un poste à beaucoup de concurrents. Il lui dispute le pas, la présence. Plusieurs cités se disputaient l’honneur d’avoir donné le jour à Homère. Se disputer les faveurs d’une femme. militaire. Disputer le terrain, se défendre pied à pied contre l’ennemi et, fig., soutenir avec force son opinion, ses intérêts ou ceux d’autrui. – sports. jeux. Disputer une compétition, une course, un championnat, un tournoi, y prendre part.
3.  Loc. Le disputer à quelqu’un, prétendre l’égaler en quelque chose. Le disputer à quelqu’un en valeur, en érudition, en richesse. Avec un nom de chose pour sujet. Tyr pouvait le disputer aux cités les plus opulentes.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.