disparaître

DISPARAÎTRE

conjugaison verbe intransitif Conjugaison : (se conjugue comme Connaître).
Étymologie : xvie siècle. Dérivé de paraître d’après le bas latin disparere, « disparaître ».

I.

I. Cesser de paraître, d’être visible.
1. Échapper au regard ; s’éloigner, s’estomper ; se cacher. Le soleil a disparu derrière les nuages. Le rivage disparut à nos yeux. Il disparut au coin de la rue, au tournant de la route. Par analogie. Être dissimulé. Le chemin disparaît sous les herbes.
2. Quitter précipitamment un endroit. À votre arrivée, il a disparu. Disparaissez de ma vue ! Fam. Disparaissez ! partez, retirez-vous vite !
3. S’absenter, ne plus paraître, en laissant son entourage dans l’ignorance de ce qu’on est devenu. Il fit banqueroute et disparut. Il a disparu pendant dix ans. Rechercher un enfant qui a disparu sur le chemin de l’école. Marque de domaine : spectacles. Disparaître de la scène, pour un acteur, ne plus jouer. Cette comédienne a disparu de la scène et de l’écran. Par analogie. Disparaître de la scène politique ou, elliptiquement, disparaître de la scène, se retirer après avoir joué un rôle important dans la vie publique. Guizot disparut de la scène après la révolution de 1848.
4. En parlant de choses. Devenir introuvable. J’avais des gants, ils ont disparu. Où a disparu l’argent que j’avais posé sur cette table ? Les bijoux ont disparu.
▪ Expr. Faire disparaître, enlever au regard, cacher ; escamoter, voler. Le sable a fait disparaître les ruines. Le prestidigitateur fit disparaître le lapin dans son chapeau. Un comptable indélicat a fait disparaître des sommes importantes. Par extension. En parlant de personnes. Faire disparaître quelqu’un par une porte dérobée.

II.

II. Cesser d’être, d’exister.
1. Par euphémisme, en parlant de personnes. Mourir. Un an après, il disparaissait. Elle a disparu prématurément. Il est aujourd’hui disparu. Fam. Faire disparaître quelqu’un, le tuer. On a fait disparaître ce témoin gênant.
▪ Spécialement. En parlant de personnes que l’on présume être mortes dans des circonstances tragiques. Cinq soldats disparurent dans cette opération. Expr. Être porté disparu, se dit de quelqu’un dont tout laisse supposer la mort, mais dont on n’a pas retrouvé le corps. Plus de vingt personnes furent portées disparues dans ce naufrage.
2. Être anéanti, supprimé ; ne plus se manifester ; se dissiper ; avoir cessé d’être. Les générations qui ont passé et disparu. Beaucoup d’espèces animales préhistoriques ont disparu. Que de monuments ont disparu dans les guerres et les révolutions ! Les traces d’une beauté disparue. Ces fautes ont disparu de la nouvelle édition. Cette odeur tenace met du temps à disparaître. Le brouillard matinal disparaît lentement. La fièvre a disparu. Fig. Un usage, des mœurs qui tendent à disparaître.
▪ Expr. litt. Disparaître de la terre, du monde. Ces antiques civilisations ont disparu de la terre. Par exagération. Toute autre gloire disparaît devant la sienne, est éclipsée par la sienne.
▪ Loc. Faire disparaître, effacer, détruire. Faire disparaître une tache. Le raz de marée a fait disparaître la ville. Faire disparaître les doutes, les scrupules, les craintes de quelqu’un. Faire disparaître un obstacle.
Orthographe
◇ Peut s'écrire disparaître ou disparaitre, selon les rectifications orthographiques de 1990.
[règle §3] Les accents et le tréma • accents circonflexes sur î et û.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.