destination

DESTINATION

nom féminin
Étymologie : xiie siècle, au sens 1 ; xviie siècle, au sens 2. Emprunté du latin destinatio, « fixation, détermination, résolution ».
1.  Marque de domaine : théologie. Ce à quoi Dieu destine l’homme. D’après la révélation chrétienne, la vie éternelle est la destination de l’homme.
2. Emploi auquel une chose doit être affectée ; fonction qui lui est assignée. Cet édifice a changé de destination. Employer une somme suivant la destination prévue. Des fonds détournés de leur destination. Marque de domaine : droit. Disposition déterminée, affectation d’un bien à un usage déterminé. On ne doit pas changer la destination des fondations. Immeuble par destination, objet mobilier par nature, réputé immeuble par la loi ou par l’exécution d’une convention, d’une disposition testamentaire le rendant inséparable d’un immeuble, d’un fonds. Le cheptel, le matériel agricole, les semences sont réputés immeubles par destination.
3. Lieu où l’on doit se rendre, où une chose est envoyée, expédiée. Il est parti pour une destination inconnue. On ne connaît pas encore la destination de cette escadre. Cette lettre n’est pas parvenue à sa destination ou, elliptiquement, à destination.
▪ Loc. prép. À destination de, qui se rend à, qu’on envoie à. Le train à destination de Paris. Un colis, une lettre à destination de Marseille.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.