debout

DEBOUT

adverbe
Étymologie : xiie siècle, de but, « d’emblée, tout de suite », seulement en ancien français ; xvie siècle, au sens de « sur ses pieds, hors du lit, levé ». Agglutination de de et de bout, proprement « du côté du bout ».
1. Verticalement sur sa base. Mettre debout une colonne, un meuble, un tonneau. Après tant de siècles, ces temples sont encore debout. Seul un pan de muraille est resté debout. Le chêne centenaire reste debout malgré les tempêtes. Fig. En dépit de nombreuses difficultés, son entreprise est encore debout. Nous avons réussi à mettre ce projet debout, à le bâtir correctement. Son raisonnement ne tient pas debout, il pèche par la base, ne résiste pas à l’examen. Une étude sérieuse de ces théories ne laisse rien debout.
2. En se tenant sur ses pieds, par opposition à assis, couché ou à genoux. Il était debout. Se tenir debout. Ne restez donc pas debout, asseyez-vous. Personne n’aime à voyager debout. Se mettre debout, se lever. Les spectateurs se mirent debout pour l’applaudir. En parlant d’un animal. L’écureuil mange debout, dressé sur ses pattes de derrière. Le cheval dort debout, sur ses quatre pieds. Fig. Ne plus tenir debout, accuser une extrême fatigue. Dormir debout, avoir sommeil au point de s’assoupir sans être couché. Expr. fam. C’est une histoire, un conte à dormir debout, une histoire, un conte incroyable.
▪ Marque de domaine : droit. Adjectivement. La magistrature debout, par opposition à la magistrature assise, le ministère public, qui se lève pour faire ses réquisitions.
3.  Expr. Être debout, être hors du lit, s’être levé. Tous les jours, il est debout dès six heures. Ne plus être alité. Après six semaines d’hôpital, le voici enfin debout. Remettre quelqu’un debout, le rétablir, le guérir. Ce remède l’a vite remis debout. Marque de domaine : vènerie. Mettre un gibier debout, le faire lever pour le lancer.
▪ Fig. Mourir debout, en pleine activité. Demeurer, rester debout, garder une attitude digne et fière ; refuser de s’incliner. Tout un peuple debout contre l’envahisseur.
4.  Adjectivement. Vieilli, sauf dans quelques emplois spécialisés. Qui se présente par une de ses extrémités. Marque de domaine : technique. Bois debout, bois scié transversalement, dont la surface d’utilisation ou de charge est perpendiculaire à la direction des fibres, par opposition à Bois de fil. Une bille de bois debout peut supporter des charges énormes. La gravure sur bois debout permet un trait plus fin que la gravure sur bois de fil. Par métonymie. Un bois debout. – Marque de domaine : sylviculture. Vente de bois debout, vente sur pied des arbres vifs. – Marque de domaine : marine. Un navire debout à la lame, face à la lame. Debout au vent. Vent debout, vent directement contraire à la route qu’on voudrait tenir. Avoir le vent debout ou, elliptiquement, vent debout. Virer de bord vent debout (on dit aussi Vent devant).
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.