débourrer

DÉBOURRER

conjugaison verbe transitif et intransitif
Étymologie : xiiie siècle, comme pronominal, « se nettoyer, se purifier » ; xviie siècle, comme intransitif, au sens de « perdre ses manières incultes ». Dérivé de bourrer.

I.

I. Verbe transitif.
1. Débarrasser de la bourre, du poil. Débourrer le cuir avant de le travailler. Marque de domaine : textile. Débourrer les garnitures de carde, en ôter la bourre qui les encrasse.
2. Débarrasser de ce qui bourre, obstrue. Débourrer une pipe.
3.  Marque de domaine : armes. Anciennement. Enlever la bourre qui maintenait en place la charge de poudre d’une cartouche.
4.  Marque de domaine : équitation. Débourrer un cheval, commencer à l’assouplir, à le rendre propre aux usages auxquels on le destine.

II.

II. Verbe intransitif.
Marque de domaine : botanique. En parlant des bourgeons. Sortir de la bourre, éclore. La vigne débourre au printemps. Les peupliers finissaient à peine de débourrer. Par analogie (Canada). Rare. En parlant d’une personne. Grandir, s’affiner. Cet enfant n’est plus reconnaissable, depuis un an il a débourré.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.