En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

court, courte

I. COURT, COURTE

adjectif
xiie siècle, curt. Du latin classique curtus, « écourté, tronqué », et, au sens figuré, « incomplet, mince, insuffisant ».
↪ voir aussi : II. Court (adv.)III. Court (n. m.)
1. De peu de longueur ou d’une longueur inférieure à la moyenne. Des cheveux courts. Il a le nez court. Un manteau court. Une culotte courte. Une herbe courte et drue. Il habite à une courte distance de chez moi. Le plus court chemin ou, elliptiquement et subst., le plus court. Allez par là, c’est le plus court. Spécialement. En parlant d’une personne. Il est gros et court. Il est court de jambes (vieilli).
▪ Fig. Prompt, facile, expéditif. Il eût été plus court de faire ce que je vous ai conseillé. J’ai trouvé plus court de ne rien répondre. Subst. Pour réparer cette machine, le plus court serait de s’adresser directement au fabricant.
▪ Loc. adv. Au plus court. Prendre au plus court à travers champs. Fig. Aller au plus court pour traiter une affaire.
2. Concis, sans développement inutile ou excessif. Une phrase courte. L’épigramme doit être courte. Les règles de grammaire doivent être courtes et claires. Un texte court, mais dense. En parlant d’une personne. Qui fait preuve de concision. Son avocat a été court, mais pertinent. On ne saurait être plus court.
3. Insuffisant, limité, borné. C’est tout ce que vous avez à dire ? C’est un peu court. Spécialement. Avoir la vue courte, être myope. Fig. Avoir une courte vue, une vue courte des choses, ne pas savoir prévoir. Une politique à courte vue. Une mémoire courte, qui oublie vite. Un esprit court, étriqué, sans largeur de vue.
4. De peu de durée, d’une durée inférieure à la moyenne. En hiver, les jours sont courts. La vie semble courte. Pour une telle tâche, un mois est bien court. Une lettre de change à court terme. Après une courte délibération, le jury a rendu son verdict. Avoir l’haleine courte, le souffle court, s’essouffler rapidement. Spécialement. Court métrage, film dont la durée n’excède pas une vingtaine de minutes.
▪  Prov. Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures.
5.  Expr. Faire la courte échelle à quelqu’un, l’aider à se hisser, en lui présentant les mains jointes comme marchepied et, fig., l’aider dans sa carrière. Tirer à la courte paille, tirer au sort en présentant à l’assistance des brins de paille de longueur inégale mais partiellement dissimulés de manière à les faire paraître égaux, le perdant étant celui qui tire le brin le plus court. Fig. et vieilli. Son épée est trop courte, il n’a pas assez de crédit, d’autorité ou de savoir-faire pour s’imposer ou réussir dans ce qu’il a entrepris. À vaillant homme, courte épée, quand on est courageux, toute arme est bonne pour se défendre.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.