En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

chausse-trappe

CHAUSSE-TRAPPE

nom féminin (pluriel Chausse-trappes).
xiie siècle. Altération, d’après chausser et trappe, de chauchetrepe, « piège à animaux », composé de l’ancien français chauchier, « fouler », et de treper, « frapper du pied ».
1.  Anciennement. Engin de défense constitué d’une pièce de fer garnie de pointes, qu’on jetait dans les gués, sur les routes, et où hommes et chevaux s’enferraient. Semer un chemin de chausse-trappes. L’avant-garde fut arrêtée par des chausse-trappes.
2. Trou camouflé qui cache un piège pour prendre les animaux sauvages. Fig. Difficulté cachée à dessein ; piège que l’on tend à quelqu’un. Cette affaire est pleine de chausse-trappes.
Orthographe
◇ Peut s'écrire chaussetrappe, selon les recommandations proposées par le Conseil supérieur de la langue française.
[règle §1] Soudure des mots composés.
[règle §7] Anomalies • séries désaccordées.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.