bulle

II. BULLE

nom féminin
Étymologie : xvie siècle. Emprunté du latin bulla, « bulle d’air formée à la surface de l’eau, objet sphérique ».
↪ voir aussi : I. Bulle (n. f.)III. Bulle (n. m. inv.)
Petite quantité de gaz contenue dans une fine enveloppe de forme sphérique ; cette enveloppe elle-même.
1. Globule d’air ou de tout autre gaz en suspension dans un liquide ou une matière pâteuse, et que l’ébullition, la fermentation ou la turbulence fait monter à la surface. Bulle d’oxygène. Des bulles de boue venaient crever à la surface de l’eau stagnante. Bulle de savon, formée au bout d’une paille trempée dans de l’eau savonneuse et dans laquelle on souffle de l’air. Les enfants s’amusent à faire des bulles de savon. Fig. Ce qui est fragile, instable, éphémère. Son œuvre s’est réduite à quelques bulles de savon. Expr. fig. et fam. Faire des bulles, s’agiter et faire l’important, sans effet appréciable.
▪ Spécialement. Globule gazeux restant inclus dans une matière refroidie après fusion. Les bulles d’air sont un défaut dans du verre. (On dit aussi Bouillon.) Marque de domaine : technique. Niveau à bulle, à bulle d’air, instrument qui permet de vérifier l’horizontalité, en amenant une bulle entre deux repères.
2.  Par analogie. Marque de domaine : pathologie. Vésicule emplie d’une sérosité qui soulève l’épiderme. – Marque de domaine : médecine. Enceinte permettant à un malade de vivre dans une atmosphère complètement stérile. – Marque de domaine : physique. Chambre à bulles, dispositif contenant un liquide dans lequel des bulles se forment au contact des particules élémentaires, dont on veut étudier la trajectoire. – Marque de domaine : presse. Marque de domaine : édition. Dans les bandes dessinées et les caricatures, courbe fermée où sont inscrites les paroles ou les pensées des personnages. Par métonymie. Le texte contenu dans cette courbe.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.