boîte

BOÎTE

nom féminin
Étymologie : xiie siècle, boiste. Du latin populaire *buxita, issu de buxida, accusatif de buxis, ‑idis, altération du latin pyxis, ‑idis, « boîte, coffret ».
1. Réceptacle rigide et le plus souvent muni d’un couvercle, de matière et de forme très variables, d’une taille petite ou moyenne qui le rend aisément transportable. Une boîte de buis, d’écaille, d’ivoire, de métal. Une boîte en carton, en matière plastique. Boîte ronde, carrée, ovale. Une boîte à compartiments, à double fond. Une boîte vide. Mettre, ranger des objets dans une boîte.
▪ Avec un complément indiquant la destination. Boîte à outils. Boîte à compas. Boîte à ordures. Boîte à lait. Boîte à chaussures. Boîte à bijoux, à gants. Boîte à ouvrage, où l’on range son ouvrage de couture et ce qui est nécessaire pour coudre. La boîte à gants d’une voiture, petit compartiment aménagé près du tableau de bord, où l’on peut ranger gants, cartes routières et divers petits objets. Boîte à musique, coffret dont l’ouverture déclenche un mécanisme reproduisant un ou plusieurs airs. Boîte à surprise, boîte à malice, dont l’ouverture fait surgir brutalement un objet qui était comprimé au moyen d’un ressort et, fig., boîte à malice, arsenal des ruses dont une personne dispose pour arriver à ses fins. Boîte à idées, dans une collectivité, urne où chacun peut déposer par écrit ses critiques ou ses suggestions. Marque de domaine : administration. Boîte aux lettres, réceptacle comportant une ouverture et dans lequel on dépose le courrier que l’on veut faire acheminer par la poste. Les boîtes aux lettres d’un bureau de poste. Des boîtes aux lettres jaunes sont installées sur les voies publiques. Elliptiquement. Mettre, jeter une lettre à la boîte. La levée des boîtes. Par extension. Les boîtes aux lettres d’un immeuble, où est déposé le courrier distribué aux particuliers. Expr. fig. Servir de boîte aux lettres, assurer la transmission d’un courrier qui doit rester discret ou secret. Ce bureau n’est qu’une boîte aux lettres, n’est qu’un organe de transmission. Spécialement. Boîte postale, accordée, à l’intérieur d’un bureau de poste, à un particulier ou une entreprise, qui vient y retirer son courrier.
▪ Avec un complément indiquant le contenu. Une boîte d’allumettes. Offrir une boîte de bonbons, de chocolats. Une boîte de conserve, récipient métallique, généralement de forme cylindrique, fermé hermétiquement, dans lequel on conserve des produits alimentaires stérilisés. Elliptiquement. Des aliments en boîte. Par métonymie. Le contenu de ce récipient. Manger une boîte de sardines.
▪ Expr. fig. La boîte de Pandore, par allusion à un récit de la mythologie grecque, ce qui est source de grands malheurs. Fam. Avoir l’air de sortir d’une boîte, avoir une mise extrêmement soignée, être excessivement paré, pomponné. Mettre quelqu’un en boîte, se moquer gentiment de lui.
▪  Prov. Dans les petites boîtes sont les bons onguents, se dit aux personnes de petite taille pour faire entendre qu’elles ont souvent plus de mérite, plus de qualités que les autres.
2.  Par analogie. Cavité, espace creux délimité qui renferme quelque chose, où joue un mécanisme, une pièce mobile, etc. Marque de domaine : anatomie. La boîte crânienne, l’ensemble des os qui abritent l’encéphale. – Marque de domaine : armes. Boîte de culasse, partie de l’arme à feu qui reçoit la culasse dans son mouvement de recul. – Marque de domaine : pyrotechnie. Vieilli. Petit mortier rempli de poudre qui éclate en produisant une détonation. Tirer des boîtes dans une fête. – Marque de domaine : menuiserie. Boîte à coupe, cadre en bois muni de fentes qui permettent de guider la lame de la scie pour faire des coupes d’angle. Boîte à onglets, boîte à recaler. – Marque de domaine : horlogerie. La boîte d’une horloge, le coffre de bois contenant le mécanisme. – Marque de domaine : technique. Boîte à feu, foyer en tôle d’une chaudière de bateau ou de locomotive. Boîte à fumée, partie de la chaudière où la fumée passe avant d’aboutir à la cheminée. – Marque de domaine : électricité. Boîte de dérivation, de jonction, appareil protégé ou fermé dans lequel on réalise une dérivation ou une jonction des conducteurs. – Marque de domaine : aéronautique. Boîte noire, dispositif électronique protégé contre les chocs, gardant en mémoire toutes les données du parcours du vol et permettant de reconstituer le déroulement du vol, en cas d’accident. – Marque de domaine : chemin de fer. Boîte à graisse, réservoir contenant la graisse permettant la lubrification des essieux. – Marque de domaine : automobile. Boîte de vitesses, carter renfermant le mécanisme de changement de vitesse.
3.  Fig., fam. et péj. Entreprise pour laquelle on travaille. Il cherche à changer de boîte. Le patron de la boîte. Argot scolaire. Établissement d’enseignement. Une boîte privée. Ce cancre s’est fait renvoyer de plusieurs boîtes. Boîte à bachot, voir Bachot II.
4.  Spécialement. Boîte de nuit, établissement ouvert la nuit, où l’on peut boire, danser, assister à un spectacle. Elliptiquement et fam. Sortir en boîte.
Orthographe
◇ Peut s'écrire boîte ou boite, selon les rectifications orthographiques de 1990.
[règle §3] Les accents et le tréma • accents circonflexes sur î et û.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.