En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

avérer

AVÉRER

conjugaison verbe transitif et pronominal (se conjugue comme Céder).
xiie siècle, comme transitif, au sens de « réaliser, accomplir ». Emprunté du latin médiéval a(d)verare, dérivé de verus, « vrai ».
I.
I. Verbe transitif.
Class. Reconnaître ou faire reconnaître pour vrai. Avérer une hypothèse. C’est une chose qu’on ne peut avérer.
II.
II. Verbe pronominal.
1.  Absolument. Rare. Être reconnu pour vrai, être confirmé. La nouvelle s’avéra bientôt. Ses qualités se sont avérées.
2. Se révéler en réalité. Il s’est avéré un excellent homme d’affaires. L’entreprise s’avéra vaine. L’enquête s’est avérée difficile. Impers. Après quelques recherches, il s’avéra que la chose était impossible. Il s’est avéré que vous aviez raison. ◉ On évitera le non-sens : Cette nouvelle s’est avérée fausse.
Orthographe
Se conjugue j’avèrerai, j’avèrerais (futur et conditionnel), selon les rectifications orthographiques de 1990.
[règle §3] Les accents et le tréma • accent grave (verbes en ‑é.er).
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.