aventure

AVENTURE

nom féminin
Étymologie : xie siècle. Emprunté du latin populaire *adventura, « ce qui doit arriver », pluriel neutre substantivé, pris comme féminin singulier, de adventurus, participe futur de advenire, « arriver, se produire » (voir Advenir).
1. Ce qui doit arriver, destin heureux ou malheureux. La bonne et la mauvaise aventure (vieilli). Dire la bonne aventure à quelqu’un, lui prédire ce qui doit lui arriver en recourant à la chiromancie, à la cartomancie ou à toute autre pratique divinatoire. Diseur, diseuse de bonne aventure, personne qui se prétend capable de prédire l’avenir.
▪ Par extension. Ce qui peut arriver ; hasard. N’est plus guère usité en ce sens que dans quelques expressions et locutions. C’est grande aventure si je n’en viens pas à bout, il faudrait qu’un hasard fort contraire s’en mêlât.
▪ Loc. adv. À l’aventure, au hasard, sans dessein, sans réflexion. Partir, errer à l’aventure. Par aventure ou d’aventure, par hasard. Si par aventure, si d’aventure vous le voyez, prévenez-le.
2. Évènement notable qui advient fortuitement. Il lui est arrivé une singulière, une fâcheuse aventure. Ce fut une étrange aventure. Une drôle d’aventure. Une aventure bizarre, comique.
3. Entreprise hasardeuse, comportant imprévu et risque. Aventure périlleuse, difficile, dangereuse. Tenter l’aventure, essayer de réussir dans une affaire dont le succès est très incertain. Nous ne réussirons peut-être pas, mais tentons l’aventure. Il voulut risquer l’aventure. Se jeter dans l’aventure. Aimer les aventures, courir après les aventures, aimer les entreprises extraordinaires, hasardeuses. Les coureurs d’aventure. L’attrait de l’aventure. Avoir l’esprit d’aventure. Spécialement. Fam. Intrigue amoureuse. Une aventure galante. Il se contente d’aventures faciles. Cette amourette fut sa première aventure.
▪ Le plus souvent au pluriel. Histoire, vraie ou imaginaire, riche en péripéties et en rebondissements. Un roman, un film d’aventures. Les aventures de Robinson Crusoé.
4.  Marque de domaine : commerce. Mettre à la grosse aventure (vieilli), engager une somme d’argent dans une opération de commerce maritime, au risque de la perdre si le navire périt. On dit encore aujourd’hui Prêter à la grosse aventure ou, elliptiquement, à la grosse, prêter à gros intérêts sur une chance incertaine.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.