aérien, -ienne

AÉRIEN, AÉRIENNE

adjectif
Étymologie : xiie siècle, au sens 2. Dérivé savant du latin aer, aeris, « air ».
1. Qui est formé d’air ou contient de l’air. Souffles aériens, courants aériens. Marque de domaine : biologie. Vaisseaux, conduits aériens, par lesquels l’air est transporté. Fig. et litt. Léger, insaisissable comme l’air. On donnait le nom de sylphes à des esprits aériens. Les fils aériens d’une toile d’araignée. Une architecture, une musique aérienne.
2. Dont l’air constitue le milieu ambiant. Le peuple aérien (litt.), les oiseaux. Les racines aériennes de l’orchidée. Le cyclone est un phénomène aérien. Câble aérien, pont aérien, suspendu dans les airs. Une ligne téléphonique aérienne. Le métro aérien.
3. Relatif aux aéronefs. Navigation, ligne aérienne. Une catastrophe aérienne. Une base aérienne. Établir un pont aérien, une liaison continue assurée par la voie des airs. Les forces aériennes d’un État. Défense, attaque aérienne. Bombardement aérien. Une photographie aérienne, prise depuis un aéronef. Un combat aérien. Le droit aérien, concernant la navigation aérienne. Espace aérien, voir Espace I.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.