accoupler

ACCOUPLER

conjugaison verbe transitif
Étymologie : xiie siècle, acoupler, au sens 1 ; xviie siècle, au sens 2. Dérivé de coupler, d’emploi analogue en ancien français.
1. Unir de façon à former une ou plusieurs paires ; joindre ensemble. Accoupler des bœufs. Accoupler des mots par antonymie, d’après leur sonorité. Fig. Ces deux personnes sont mal accouplées, ne paraissent pas faites l’une pour l’autre.
▪ Spécialement. Marque de domaine : sculpture. Têtes accouplées, deux têtes réunies en sens opposé, sur le même buste, le même socle. –  Marque de domaine : architecture. Colonnes accouplées, jumelées. – Marque de domaine : musique. Claviers d’orgues accouplés. – Marque de domaine : technique. Lier deux pièces de façon à coordonner leur mouvement.
2. Mettre en présence un mâle et une femelle d’une espèce animale en vue de la reproduction. Accoupler l’étalon et la jument. Accoupler des pigeons, des tourterelles. Pron. C’est durant la pariade que les oiseaux s’accouplent.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.