En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
Dictionnaire de l’Académie française, 1re édition (1694)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

sol

1re édition

SOL.

s. m.
■  Terrain, consideré suivant sa qualité & sa situation. Ce sol est propre pour les vignes. quand on veut faire un jardin il faut considerer le sol.
Solage. s. m. Sol. Des terres d’un mesme solage. ce solage est bon pour les grains.
Il signifie aussi, L’aire, la superficie de la terre, sur laquelle il y a, ou peut avoir un bastiment. Le bastiment est à qui est le sol. le sol est à moy, je puis eslever ma maison tant que je voudray.
Sole. sub. f. Certaine estenduë de champs, sur laquelle on seme successivement par années des bleds, puis de menus grains, & qu’on laisse en jacheres la troisiéme année. On divise ordinairement une terre en trois soles. il y a à cette ferme-là quatre-vingt-dix arpents en tout, c’est trente arpents par sole. ce sont froments cette année dans une telle sole, l’année qui vient il y aura des orges & des avoines.
Dessoler. v. a. Changer les soles, & mettre plus ou moins d’arpents à chacune, en froment ou en menus grains. Je luy ay affermé ma terre à la charge qu’il ne la dessolera point, à la charge de ne la point dessoler.
Dessolé, ée. part.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.