En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

bienfait

1re édition

BIENFAIT.

s. m. v.
■  Grace, faveur, plaisir, bon office. Je n’oublieray jamais un si grand bienfait. c’est un bien fait signalé. combler, accabler, quelqu’un de biensfaits. il en a receu mille bienfaits. il ne faut pas reprocher les bienfaits. tascher de reconnoistre les biensfaits. il y a de l’ingratitude à oublier les bienfaits. il y a des gens qui oublient également les injures & les bienfaits.
On dit prov. qu’Un bienfait n’est jamais perdu, pour dire, Que les moindres personnes à qui on fait du bien peuvent trouver occasion de le reconnoistre. Et on dit prov. & fig. qu’Il y a des gens qui gravent les injures sur le cuivre & les bienfaits sur le sable.
Ce mot est extrait de l'article : FAIRE.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.