séminal, -ale

SÉMINAL, SÉMINALE

adjectif (pluriel Séminaux, séminales).
Étymologie : xive siècle. Emprunté du latin seminalis, « destiné à être semé », lui-même dérivé de semen, « graine, semence ».
■  Marque de domaine : biologie. Qui se rapporte à la semence des hommes et des animaux mâles. Liquide séminal ou, vieilli, liqueur séminale, sperme. Vésicule séminale, glande de l’appareil génital masculin, dont les sécrétions entrent dans la composition du sperme et servent à protéger et nourrir les spermatozoïdes.
▪ Spécialement. Réceptacle séminal, chez les Invertébrés et certains autres animaux, petit organe annexe des voies génitales de la femelle, en forme de sac, où le sperme est déposé lors de la copulation et conservé jusqu’à la fécondation des œufs (on dit aussi Spermathèque). Le réceptacle séminal de l’araignée.
▪ Fig. Se dit parfois d’une pensée, d’une œuvre fondatrice.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.