rigidité

RIGIDITÉ

nom féminin
Étymologie : xviie siècle. Emprunté du latin rigiditas, « rigidité, inflexibilité », lui-même dérivé de rigidus, « raide, dur ; sévère ».
1. Qualité de certaines substances ou de certains objets qui ne plient pas, qui résistent à l’action de forces extérieures susceptibles de les déformer, de les assouplir. La rigidité d’une barre de fer, d’une pièce de fonte. Sur un voilier, les étais, les haubans assurent la rigidité du gréement. Marque de domaine : physique. Module de rigidité, rapport entre une contrainte appliquée à un matériau et le cisaillement qu’elle provoque (on dit plus souvent Module de Coulomb).
▪ En parlant de parties du corps qui ont perdu de la fluidité de mouvement, de la souplesse. Une rigidité dans les traits du visage. Rigidité provoquée par le tétanos, par la maladie de Parkinson. Par métonymie. L’âge a donné de la rigidité à sa démarche.
▪ Spécialement. Rigidité cadavérique, qui apparaît quelques heures après la mort sous l’effet de divers phénomènes biochimiques, et dure environ deux jours.
▪ Par analogie. Marque de domaine : droit. Propriété d’une constitution qui ne peut être modifiée, ou ne peut l’être que par une procédure spéciale. La rigidité de la Constitution de 1958. – Marque de domaine : économie. Absence de réaction, d’ajustement d’une variable aux fluctuations d’une autre variable ou de la conjoncture, par opposition à Élasticité ou Flexibilité. Il y a rigidité de la demande si elle demeure constante alors que le prix du produit considéré varie.
▪ Par extension. Marque de domaine : électricité. Rigidité diélectrique, valeur maximale du champ électrique que peut supporter un milieu isolant avant un claquage.
2.  Fig. et souvent péj. Sévérité qui ne fléchit jamais, intransigeance rigoureuse. Sa rigidité a rendu tout compromis impossible. Appliquer les quotas avec rigidité. Une rigidité de mœurs. Par extension. La rigidité d’un règlement intérieur.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.