En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
1re
1694
2e
1718
3e
1740
4e
1762
5e
1798
6e
1835
7e
1878
8e
1935
9e édition
ACTUELLE
ACT.
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

popote

POPOTE

nom féminin
xixe siècle. Origine incertaine. Peut-être altération, par croisement avec pot, d’une forme *so(u)pote, « soupe », ou forme issue de *papo, *papote, « bouillie », dans le langage enfantin.
1.  Argot militaire. Repas que des militaires peuvent prendre en commun, et dont ils partagent la dépense. Le capitaine et les lieutenants faisaient popote ensemble.
▪  Par métonymie. Lieu, salle où se réunissent les officiers, les sous-officiers ou les soldats d’un même corps pour partager ces repas. Aller à la popote.
▪  Expr. fig. et fam. Faire la tournée des popotes, en parlant d’un personnage officiel, rendre visite dans leurs quartiers aux soldats d’un corps, d’une unité et, par extension, en parlant d’un homme politique, aller à la rencontre des élus locaux, des militants. Le général de Gaulle fit, en 1961, la tournée des popotes en Algérie.
2.  Fam. Nourriture, repas que l’on cuisine. Faire la popote.
▪  Adjectivement. Inv. Se dit de quelqu’un qui se montre casanier, attaché à la vie domestique. Ils sont un peu popote.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.