En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

petitesse

PETITESSE

nom féminin
xiie siècle, petitece, « enfance ». Dérivé de petit.
1.  Caractère de ce qui a des dimensions, une superficie, un volume inférieurs à la moyenne ou à ce qui conviendrait. La petitesse d’un appartement, d’un jardin. Des caractères d’imprimerie d’une excessive petitesse.
2.  Caractère de ce qui est de peu de valeur, de ce qui est modique. La petitesse d’un don, d’une somme.
▪  Fig. Médiocrité, étroitesse, mesquinerie. Il fait montre d’une petitesse d’esprit impardonnable. Il y a de la petitesse à souligner les défauts d’autrui. Par métonymie. C’est un homme plein de petitesses.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.