En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française
1re
1694
2e
1718
3e
1740
4e
1762
5e
1798
6e
1835
7e
1878
8e
1935
9e édition
ACTUELLE
ACT.
Dictionnaire de l’Académie française, 9e édition (actuelle)

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

nominalisation

NOMINALISATION

nom féminin
xxe siècle. Dérivé de nominaliser.
■  grammaire. Le fait de donner la valeur grammaticale d’un nom à un mot ou à un groupe de mots qui relèvent d’une autre catégorie, en lui adjoignant un déterminant. La nominalisation d’un adjectif, d’un participe, d’un verbe à l’infinitif. On effectue une nominalisation du pronom, de l’adverbe, de la phrase, quand on dit : « le moi », « le pourquoi et le comment », « un tiens vaut mieux que deux tu l’auras ». (On préfèrera le terme Substantivation.)
▪  Spécialement. Nom donné, en grammaire générative, à la transformation d’une phrase, d’une proposition en un groupe nominal. Le groupe « l’adoption de ce texte par les députés » résulte de la nominalisation de la proposition « les députés adoptent ce texte ».
Remarque
On préfèrera à la nominalisation, qui correspond à une mode et alourdit considérablement la phrase, l’usage d’une proposition construite autour d’un verbe (comme X a redressé cette entreprise plutôt que le redressement de cette entreprise par X).
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.