En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

neutre

NEUTRE

adjectif
xive siècle. Emprunté du latin neuter, neutra, neutrum, « aucun des deux, ni l’un ni l’autre », puis employé comme terme de grammaire, par opposition à masculin et à féminin.
1.  grammaire. Le genre neutre ou, subst., le neutre, par distinction avec le genre masculin et le genre féminin (voir Genre). Nom, pronom neutre. Le grec, le latin, l’allemand, le russe comportent un neutre. En français, le masculin fait souvent office de neutre et est appelé alors « genre non marqué ».
▪  Par extension. Se dit parfois en français de pronoms tels que « rien », « quelque chose », « tout », « quoi », etc. Le pronom « il » et le pronom « ce » sont des neutres dans « il pleut », « il neige », « quand ce fut fait », « quand ce fut terminé ».
2.  Qui s’abstient de prendre part à un conflit, qui refuse de se ranger aux côtés des belligérants, d’adhérer à un système d’alliances. Cette nation demeura neutre. Les États neutres ou, subst., les neutres. Le droit des neutres, le droit reconnu par les puissances belligérantes aux États qui ne prennent pas part à une guerre. Cette mesure constitue une violation du droit des neutres.
▪  Territoire neutre, ville neutre, territoire, ville appartenant à un État neutre, ou dans lesquels les belligérants conviennent d’établir la neutralité. Pavillon d’un État neutre ou, simplement, pavillon neutre, pavillon d’une puissance qui ne prend pas part à un conflit. Ces marchandises ont été transportées sous pavillon neutre.
▪  Loc. En terrain neutre, en dehors du territoire des belligérants, hors de la zone des combats et, par extension, chez une personne, dans un pays qui n’a pas de part à un différend, une compétition, etc. Les négociations se sont déroulées en terrain neutre.
▪  Par extension. Qui est extérieur à une discussion, à un débat, qui ne se prononce pas entre deux personnes, deux partis opposés. Sur cette question, la position de ce journal est parfaitement neutre. Garder une attitude neutre dans une affaire.
3.  Qui n’exprime ou n’éveille aucun sentiment, aucune émotion, qui ne traduit rien de personnel. Parler, faire une remarque d’un ton neutre, sur un ton neutre. Choisir un terme neutre. Spécialement. Couleur, teinte neutre, qui n’arrête pas l’œil, qui se fond au milieu de couleurs, de teintes plus soutenues ; terne, sans éclat.
4.  chimie. Se dit d’une solution, d’une substance qui n’est ni acide ni basique, dont le potentiel d’hydrogène (pH) est égal à 7.
5.  électricité. Dont la charge électrique est nulle. Point neutre, dans un réseau de distribution triphasé, point situé au centre d’un circuit en étoile, où ne passe pas le courant. Le fil neutre ou, subst., le neutre, le fil conducteur relié à un point neutre, qui sert à transporter le courant en cas de surtension.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.