En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

message

MESSAGE

nom masculin
xie siècle. Dérivé de l’ancien français mes, « envoyé, messager », issu du bas latin missus, « envoyé ».
1.  Vieilli. Charge confiée à quelqu’un de dire ou de porter un avis, une nouvelle, etc. Il s’est bien acquitté de son message.
2.  Ce qu’on fait savoir ou entend faire savoir à quelqu’un. Un message de félicitations, un message de bienvenue. Souhaitez-vous laisser un message ? Un message téléphonique. Un message publicitaire. Un message codé. Spécialement. Communication officielle. Le président de la République a adressé un message à l’Assemblée.
▪  Par métonymie. Billet, note, etc. sur lesquels sont portées les informations que l’on communique. Remettre un message en mains propres. Déchirer un message. Message électronique, document saisi, consulté ou transmis par messagerie électronique (on dit aussi Courriel).
▪  Fig. Ce qui, dans un écrit, une œuvre, peut nourrir la réflexion, l’inspiration ; l’enseignement qu’on peut y trouver. Le message de l’Évangile. Ce livre constitue un message d’espoir.
Remarque
Ne doit pas être employé pour Contenu.
3.  Dans des emplois scientifiques et techniques. Information codée, transmise d’un émetteur vers un récepteur. Message auditif, visuel. biologie. Message nerveux, variation de l’activité électrique d’une cellule nerveuse, qui se propage le long des fibres nerveuses.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.