lacune

LACUNE

nom féminin
Étymologie : xvie siècle. Emprunté du latin lacuna, « fossé, creux ».
1. Espace vide, solution de continuité dans un corps, ou dans une série, un ensemble. Il y a des lacunes sur cette toile, sur ce tableau. Cette ligne de fortifications présentait des lacunes. Se dit notamment d’un manque dans le texte d’un auteur, dans le corps d’un ouvrage, etc. Dans l’« Histoire romaine », de Tite-Live, il existe une lacune entre la première et la troisième décade.
▪ Spécialement. Marque de domaine : biologie. Espace séparant les cellules. Les lacunes d’un tissu animal ou végétal. – Marque de domaine : zoologie. Chez les Équidés, partie creuse de la sole du sabot. Les lacunes latérales, la lacune médiane.
2.  Fig. Ce qui manque, fait défaut pour qu’une chose soit complète. Une lacune dans un règlement, dans des textes législatifs. Avoir une lacune dans ses souvenirs. Combler les lacunes de ses connaissances ou, elliptiquement et fam., combler ses lacunes.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.