En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation d’un témoin de connexion (cookie), afin de réaliser des statistiques de visites et de personnaliser votre navigation. Pour en savoir plus, cliquez ici.

J’accepte Je refuse

PARTAGER

Vous pouvez copier le lien suivant
dans le presse-papiers :

Il vous permet de créer un lien hypertexte vers cet article du Dictionnaire.

Consultez les conditions d’utilisation pour en savoir plus.

Termes, abréviations et symboles

Logo Académie Française

 : ce mot correspond à plusieurs entrées :

île

ÎLE

nom féminin
xiie siècle, isle ; xviiie siècle, île. Issu du latin insula, « île ; îlot de maisons ».
1. Espace de terre entouré d’eau de tous côtés. Une île déserte, escarpée, inabordable. Un groupe, un chapelet d’îles. Les îles du golfe du Morbihan. L’île de Ré. L’île de la Cité, à Paris. Les îles Britanniques, la Grande-Bretagne, l’Irlande et les îles voisines. L’île de Beauté, la Corse.
▪ Absolument. Les Îles, les Antilles (vieilli). Liqueur, tabac des Îles. Par extension. Bois des îles, bois exotique et précieux, comme l’ébène, le citronnier, etc. Oiseau des îles, oiseau exotique.
 Titres célèbres : L’Île mystérieuse, de Jules Verne (1874) ; L’Île au trésor, de Robert Louis Stevenson (1883) ; L’Île des pingouins, d’Anatole France (1908).
2.  Par extension. Île de glace, grand iceberg tabulaire dérivant sur la banquise, sur lequel il est possible d’installer une station d’observation et de recherche. Île de forage, plate-forme servant à prospecter les richesses sous-marines.
▪ cuisine. Île flottante, voir Flottant.
Orthographe
◇ Peut s'écrire île ou ile, selon les rectifications orthographiques de 1990.
[règle §3] Les accents et le tréma • accents circonflexes sur î et û.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.