honnête

HONNÊTE

adjectif
Étymologie : xie siècle, honeste, « juste, honorable ». Emprunté du latin honestus, « digne de considération, honorable, conforme à la morale, noble », dérivé de honos (voir Honneur).
1. Qui se conforme ou qui est conforme à la vertu, à la probité, à l’honneur. C’est un homme honnête, le plus honnête homme du monde. Il ne fréquente que d’honnêtes gens. Âme, cœur honnête. Amour honnête. Honnête émulation. Plaisirs honnêtes. Pensées honnêtes. Vues honnêtes. Une famille honnête. Une honnête femme, une honnête fille, qui a soin de son honneur, qui a une conduite vertueuse. Un honnête garçon, un garçon bien élevé, dont les mœurs et les inclinations sont honorables et douces. Expr. proverbiale. Il y a d’honnêtes gens partout.
▪ Iron. et fam. Qui, dans son vice, garde une certaine mesure. Honnête débauché. Honnête fripon, honnête usurier.
2. Qui est conforme à la raison, à la bienséance, qui convient à la situation, à l’âge, etc. Un langage honnête, un maintien honnête. Il n’est pas honnête de se louer soi-même. Excuse honnête, prétexte, refus honnête, plausible, fondé sur quelque apparence de raison, de bienséance. Par extension. Qui est civil, poli, de bonnes manières. Il a l’air honnête, les manières honnêtes. Il lui a fait un très honnête accueil. Il lui a parlé d’une manière très honnête. Vous êtes bien honnête, trop honnête (vieilli), formule familière de remerciement ou de refus poli.
▪ Spécialement. Honnête homme, depuis l’âge classique, désigne celui qui joint à la distinction de la culture et de l’esprit la politesse des manières. Les qualités de l’honnête homme. Cela n’est pas d’un honnête homme. Je l’ai trouvé fort honnête homme. En ce sens, on dit, au pluriel, honnêtes gens. Vos manières ne sont pas celles des honnêtes gens.
3. Qui ne trompe, ne fraude ni ne vole, qui a le souci de la probité. Un commerçant honnête. Il est foncièrement honnête. Ce n’est pas honnête de votre part. Un marché honnête, une transaction honnête. Un prix honnête, proportionné à la juste valeur d’une chose. Un vin honnête, qui n’a pas été falsifié, qui répond à ses promesses. Un travail honnête, loyalement exécuté et conformément aux engagements. Se dit aussi en parlant des choses de l’esprit. Ce raisonnement n’est pas honnête. Il a été assez honnête pour reconnaître son erreur.
▪ Loc. Pour être honnête, en toute sincérité, pour dire vrai. Pour être tout à fait honnête, je ne l’apprécie guère. Expr. fam. Il est trop poli pour être honnête.
4. Qui est convenable, suffisant, satisfaisant. Jouir d’une honnête aisance, de revenus honnêtes. Une honnête récompense, une récompense très convenable. Des résultats honnêtes, plus qu’honnêtes. Se tenir dans une honnête moyenne. Un repas honnête, tout juste honnête. C’est un livre honnête, convenable, sans plus.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.