FS

III. FRANC

Prononciation : (c ne se fait pas entendre) nom masculin
Étymologie : xive siècle. Probablement tiré de Francorum rex, « roi des Francs », devise inscrite sur certaines monnaies.
↪ voir aussi : I. Franc, franque (adj.)II. Franc, franche (adj.)
1.  Anciennement. Nom donné à plusieurs monnaies françaises. Franc d’or, franc d’argent.
2. Depuis la Révolution, unité monétaire légale de la France (symbole : F ou FF), divisée en cent parties appelées centimes. Un franc trente centimes ou, en chiffres, 1,30 F. Une pièce d’un franc, de cinq francs. Un billet de cinq cents francs. Cela vaut trois mille francs. Le cours du franc. Hausse, baisse du franc.
▪ En apposition. Zone franc, ensemble des pays dont la monnaie conserve une parité fixe avec le franc.
▪ Spécialement. Franc germinal, dont la valeur par rapport à l’argent et à l’or fut fixée par la loi du 17 germinal an XI (7 avril 1803). Franc Poincaré, franc Pinay, dont la valeur fut modifiée à l’instigation de ces hommes d’État. Franc-or, dont la valeur est définie par rapport à l’or.
▪ Ancien franc, nouveau franc, expressions employées après la réforme de 1960, qui créa un nouveau franc équivalant à cent anciens francs. Compter, parler en anciens francs. Il a gagné telle somme en nouveaux francs ou, fam., en francs lourds.
▪ Expr. Au marc le franc, se dit, par référence à une ancienne unité de poids, de la manière de répartir ce qui doit être reçu ou payé par chacun, en proportion de sa créance ou de son intérêt dans une affaire. Les créanciers ont été payés au marc le franc. Fam. Trois francs six sous, une somme négligeable. Cela m’a coûté trois francs six sous.
3. Unité monétaire de plusieurs autres États. Franc belge (symbole : FB). Franc suisse (symbole : FS). Franc guinéen, franc malgache, etc. Franc de la Communauté financière africaine, ou franc C.F.A., unité monétaire de plusieurs États africains.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.