fraîcheur

FRAÎCHEUR

nom féminin
Étymologie : xiiie siècle, fraiscor, « endroit où il fait doux ». Dérivé de frais I.

I.

I. Température fraîche, air frais.
1. Froid doux et modéré, qui cause une sensation agréable, surtout lorsqu’il contraste avec une forte chaleur. La soirée apporta un peu de fraîcheur. Ces ombrages donnent une fraîcheur délicieuse. Marcher à la fraîcheur, au moment où la température est le plus fraîche (on dit aussi À la fraîche).
2. Froid ; atmosphère froide et humide. Être saisi par la soudaine fraîcheur de l’air. Ces fraîcheurs ont nui à la vigne.
▪ Fig. Manque de cordialité. La fraîcheur de son accueil nous a surpris. Au cours de cet entretien, il a marqué de la fraîcheur.
3.  Marque de domaine : marine. Vieilli. Vent très faible qui suit ou précède le calme. La brise est finie, il n’y a plus qu’une légère fraîcheur.

II.

II. Qualité ou état de ce qui est frais.
1. Qualité de ce qui apporte une agréable sensation de froid modéré. La fraîcheur des nuits, des matinées. La fraîcheur du printemps. La fraîcheur d’une eau de source, d’un sol de marbre.
2. Qualité de ce qui est récent, nouveau, ou de ce qui n’a pas été altéré par le temps. La fraîcheur d’une rose, d’un bouquet. S’assurer de la fraîcheur d’un aliment. Des légumes de première fraîcheur ou de la première fraîcheur. Cette étoffe, cette tenture a perdu, a conservé sa fraîcheur. La restauration a rendu à ce tableau la fraîcheur de ses coloris. Fig. La fraîcheur d’un souvenir, d’une impression.
▪ Par analogie. La fraîcheur du teint, du visage, son éclat, sa belle coloration. Avoir la fraîcheur de la jeunesse, de la santé. Une jeune fille éblouissante de fraîcheur.
▪ Spécialement. Fam. Les concurrents étaient dans un remarquable état de fraîcheur, ne montraient pas de signes de fatigue.
3. Qualité de ce qui plaît par sa légèreté, sa pureté. La fraîcheur d’une senteur, d’un parfum. La fraîcheur d’une voix d’enfant.
▪ Fig. Qualité de ce qui est pur et spontané, de ce qui a une grâce simple et naturelle. Montrer une grande fraîcheur de sentiments. Fraîcheur d’âme, innocence, candeur ou, parfois iron., naïveté. La fraîcheur de son imagination. La fraîcheur d’une image, d’un poème.
Orthographe
◇ Peut s'écrire fraîcheur ou fraicheur, selon les rectifications orthographiques de 1990.
[règle §3] Les accents et le tréma • accents circonflexes sur î et û.
Vous pouvez cliquer sur n’importe quel mot pour naviguer dans le dictionnaire.